Troglognouse: 383940414243444546474849505154555657

TROGLOGNOUSE

Logo Troglolog

No 49

Juillet 2005 - Juillet 2006


Bulletin du Groupe Spéléo Troglolog
Boîte postale 217, 2006 Neuchâtel
Club fondé en 1977



Index:   Cliquez sur le texte explicatif pour atteindre rapidement le chapitre désiré.
Haut de document
, Editorial, Procès verbal de l'AG06, Mode d'emploi du calendrier interactif, Brèves, Carnet de rapports du Sivellen 2003, Carnet de rapports du Sivellen 2002, Activités Troglolog 2005, Calendrier 2006, Impressum.

Editorial

Bonjour, cher lecteur de Troglognouse.

Une année s'est écoulée depuis la parution du dernier numéro et voici donc le prochain opus que je viens d'aller chercher au marché (au marché opus, bien entendu).
Vous y trouverez principalement des informations administratives importantes dans la partie PV, mais aussi plein de trucs sur le calendrier du club. En effet, il y a une nouveauté, le calendrier est à présent interactif. Tous les membres du club peuvent donc inscrire des trucs dedans sans passer par moi.
En gros, avant, pour ajouter un événement, je devais ouvrir Excel, colorier la case du ou des jours correspondants, exporter le calendrier sous forme d'image, ouvrir l'image dans un logiciel de dessin pour la recompresser en format GIF, publier la nouvelle image, ouvrir la page web du calendrier de l'année dans un éditeur de pages web, ajouter la zone cliquable avec son lien, ajouter une ligne dans la description des activités du mois, écrire la date et le texte complet, ajouter un signet sur la date, ajouter la date de mise à jour en bas et en haut, publier la page, regarder à combien en est le compteur, calculer la valeur réelle du compteur, ouvrir la page des news, ajouter un texte disant que le calendrier a été modifié, publier la page des news, ouvrir la page de l'en-tête, mettre à jour la date et la publier. Tester le tout.
Voilà voilà. Inutile de dire que ça prenait du temps. Au moins 15 à 20 minutes à chaque fois.

A présent c'est plus simple, énormément de temps (~80 heures) ont été investies dans la création d'une application Web qui fait à peu près tout ça toute seule, et mieux encore, vous pouvez le faire vous-même!
Ca crée automatiquement l'image du calendrier, ça colorie la date du jour de la couleur choisie, ça crée automatiquement la zone cliquable la ligne de texte et le signet et ça ajoute les dates de mise à jour.
Si vous désirez faire une expé et que vous cherchez des accompagnateurs ou si vous avez connaissance d'un événement en rapport avec la spéléo, entrez-le vous même directement dans le calendrier (il marche jusqu'en 2030 environ).

J'ai aussi pris la peine de taper toutes activités du Sivellen des années 2002 et 2003 et je dois féliciter les divers auteurs, car leur écriture est très lisible, je n'ai pas eu de peine à lire les résumés.
Il y a aussi, bien évidemment tous les potins, racontars et autre conversations de couloirs (ou devrais-je dire de galerie?), ils n'engagent que leurs auteurs (qui, fort heureusement restent protégés par l'anonymat).
Ne soyez pas étonné si il y a aussi un bulletin de versement, c'est sûrement la cotisation. Si il vous semble que ça a augmenté, c'est possible, lisez le PV de l'AG et vous saurez pourquoi!
Je vous souhaite une agréable lecture et bien du plaisir dans vos prochaines expés.

Alain

PV de l'assemblée générale du 10.02.06 à Cornaux

Remarque: la version Web de ce PV a été simplifée et raccourcie. 
N'y figurent pas les noms de famille et les informations concernant les finances du club. Ces informations sont disponibles dans la zone membres.

Ordre du jour (cliquer sur le chapitre pour y accéder immédiatement)
1. Ouverture et présences
2. Acceptation du PV de la dernière assemblée (cf Troglognouse no 48)
3. Admissions - démissions 
4. Etablissement d'une politique de gestion des archives (archiviste: Laurent Perrenoud) 
5. Rapport du responsable du matériel (Florian Bettinelli, à remplacer)
6. Rapport des vérificateurs de comptes (Patrice Brancharel et Pascal Renaudin).
7. Nomination des prochains vérificateurs de comptes
8. Election du comité pour 2006 
9. Troglognouse et Cavernes
10. Etat des comptes (Ralf Kolly), Fête des Vendanges et revenu(s) alternatif(s)
11. Stratégie de développement du club
12. Programme d'activités (sortie, souper, pique-niques)
13. Divers

1. Ouverture et présences
L'assemblée est ouverte à 20h08 au local du club, à Cornaux.
Excusés: Claude, Roman, Jean-Daniel, Prisca, Maric, Sébastien, Daniel et Eric
Présents: Alain, Marie, Florian, Miguel, Laurent, Ralf, Raphaël P, Patrice, Pascal

2. Acceptation du PV de la dernière assemblée (cf Troglognouse no 48)
Le PV de la dernière assemblée est accepté à l'unanimité.

3. Admissions - démissions 
Pas d'admissions.
Pas de nouvelle démission reçue, celles de l'an passé sont confirmées.
Jean-Daniel P souhaite devenir " membre soutien ". Ce statut n'existant pas, Alain lui demandera s'il souhaite devenir membre passif.
Philippe I devient membre passif et recevra 2 BV avec le prochain Troglognouse, lui permettant de choisir entre rester membre actif ou devenir membre passif.
Alex R reste membre candidat
Gilles B est radié en raison de ses importants retards de cotisations, et Ralf se charge de l'encaissement des cotisations dues.
Alain se charge de tirer au clair la situation de Jaques F

4. Etablissement d'une politique de gestion des archives (archiviste: Laurent Perrenoud) 
Les archives comptables se trouvent chez Ralf.
Les archives sont à réparer des autres documents dans la bibliothèque.
Un répertoire des archives doit être établi.
Les résumés d'expé sur Internet doivent pouvoir être consultés (Alain).
Les résumés d'expé d'une année seront imprimés une fois par an, le 31 janvier de l'année suivante, et joints aux archives papier.
Remarque concernant la bibliothèque: les revues commandées sont arrivées!

5. Rapport du responsable du matériel (Florian Bettinelli, à remplacer)
Un tamponnoir se trouve en sommeil prolongé au gouffre du Hameau. On cherche des intéressés pour le récupérer.
Une liste de tout le matériel sorti sera établie. Les cordes de plus de 12 ans d'âge seront considérées comme périmées et rayées de la liste du matériel.
Sur les 300 kg de carbure commandés, 100 kg doivent encore être amenés au local. Le carbure sera dorénavant payé par les membres fr. 2.- le kilo.
L'année dernière, 400 m de cordes de 10 mm ont été achetées. Elles doivent encore être coupées et marquées. Une pochette spit avec tamponnoir a aussi été achetée pour remplacer celle hibernant au gouffre du Hameau. 35 plaquettes, quelques mousquetons et du matériel pour fabriquer de nouveaux matos de progression personnels ont également été achetés.
Cette année, il ne sera acheté ni cordes, ni amarrages, ni spits. Des o-ring seront en revanche achetés pour les plaquettes qui en manquent.
Le nombre de casques fonctionnels est estimé suffisant.

6. Rapport des vérificateurs de comptes (Patrice Brancharel et Pascal Renaudin).
Les comptes ont été trouvés bien tenus par les vérificateurs des comptes et sont acceptés à l'unanimité et par acclamation.

7. Nomination des prochains vérificateurs de comptes
1) Florian B 2) Raphaël P

8. Election du comité pour 2006 (*=démissionnaire - °=à saisir). 

Charge 2005 2006
Président
Vice président
Secrétaire 
Caissier 
Chef du matériel  
Archiviste
Bibliothécaire
Alain J°
Sébastien G   
Miguel B
Ralf K
Florian B*
Laurent P
Prisca M° 
inchangé
inchangé
Marie J
inchangé
Pascal R
inchangé
inchangé

Alain tient à signaler qu'il est président depuis 1998 et qu'il ne tient pas particulièrement à atteindre les 10 ans de présidence.
Florian souhaite plein de bonheur à son successeur.

9. Troglognouse et Cavernes
Il n'y aura probablement qu'un seul numéro de Cavernes en 2006. Si cette tendance se poursuit, on peut s'attendre à une diminution (de moitié) de l'abonnement à Cavernes.
Troglognouse 49 sera, une fois de plus, réalisé par notre cher président.

10. Etat des comptes (Ralf K), Fête des Vendanges et revenu(s) alternatif(s)
Fortune en janvier 2005: 17'738.- Bénéfice FV04: 1'358.70
Fortune en janvier 2006: 20'847.07 Bénéfice FV05: 3'358.95
A signaler qu'Alain a vendu pour fr. 860.- de badges cette année.

Après longue discussion (commencée l'année dernière déjà), et compte tenu du bénéfice modeste eu égard à l'investissement en temps consenti par les membres, généralement toujours les mêmes depuis de nombreuses années, la participation du club à la fête des vendanges est abandonnée. Afin de compenser ce manque à gagner, les cotisations seront augmentées de fr. 30.-.
Une participation à la Fête du Soleil, à Cornaux, est envisagée pour cette année.

11. Stratégie de développement du club
Le club peine à trouver de nouveaux membres pour assurer la relève. Des contacts avec les autres clubs de la région sont envisagés, afin de partager leur expérience de recrutement, voire plus si entente.

12. Programme d'activités (sortie, souper, pique-niques)
Un débat a lieu pour savoir si il faut organiser une sortie officiel du club ou un souper, finalement il est décidé de rester modeste pour cette année et de faire une plus grosse manifestation pour les 30 ans du club, en 2007.
L'organisation d'une sortie du club est approuvée par 5 voix pour, sans opposition. 
Ralf se charge de l'organisation
Un souper canadien sera également organisé.
La somme de fr. 600 est réservée pour la sortie des 30 ans du club.

13. Divers
La case postale sera radiée ; l'adresse officielle du club sera dorénavant l'adresse de son président.

Une réunion avec les clubs SSG, SGL, GSR, SCVJ aura lieu fin avril à Lausanne pour la coordination des explorations sur le Lapi di Bou et la réalisation d'un inventaire par tomes (un par an si tout va bien).

L'assemblée est close à 22h25

Pour le PV:  Le président
Mise à jour finale par le secrétaire  
Alain Jeanmaire
Miguel Borreguerro

Service de calendrier Troglolog interactif sur Internet

Depuis cette année, il est possible pour tous les membres du club d'insérer soi-même des évènements dans le calendrier des activités. Pour ce faire, il y a une certaine marche à suivre:

1) Se rendre sur la page d'accueil du calendrier
2) S'inscrire en temps qu'utilisateur du service de calendrier
3) Se connecter sur son compte d'utilisateur
4) Demander à devenir membre du calendrier Troglolog
5) Se déconnecter
6) Se connecter et ajouter / modifier des évènements 


Vous ne faites qu'une seule fois les étapes 1 à 5.
C'est donc très simple et très rapide. 

Voici le détail de l'utilisation du calendrier.

1) Se rendre sur la page d'accueil du calendrier
- Soit en tapant l'adresse internet: http://speleo.webne.ch/calendrier/
- Soit, à partir du site Troglolog http://speleo.webne.ch/troglolog en allant dans le menu "Activités", sous la rubrique "CALENDRIER", cliquer sur le lien "Ajouter/Gérer".

2) S'inscrire en temps qu'utilisateur du service de calendrier
- Dans le menu de gauche, cliquer sur "Inscription" un formulaire apparaît à droite.
- Remplir les champs. Pseudo=votre prénom. Mot de passe=Un mot de passe facile à retenir
Confirmation=Retaper exactement le même mot de passe pour confirmer (évite les fautes de frappe).
Adresse e-mail=La même que celle qui apparaît dans la liste d'adresses de ce Troglognouse IMPORTANT!
- Presser ensuite sur "Inscription" pour terminer l'inscription. En cas d'erreur, un message explicatif apparaît.

3) Se connecter sur son compte d'utilisateur
- Dans le menu de gauche, en dessous de Login, entrez votre Pseudo dans la première case et votre mot de passe dans la 2eme case, puis pressez "Se connecter"
- Quand vous êtes connecté, dans le haut du menu, ça affiche "Utilisateur" suivi de votre pseudo.
- Si vous avez entré un pseudo qui n'existe pas ou un mot de passe incorrect, ça affiche: Erreur de connexion

4) Demander à devenir membre du calendrier Troglolog
- Dans le menu de gauche, dans le groupe "Action sur calendrier", cliquer sur "Devenir membre".
- Un formulaire apparaît à droite vous demandant de choisir un calendrier.
- Dans la liste déroulante, choisissez "Troglolog", puis cliquez sur "Demander".
- Si votre adresse e-mail est reconnue, vous serez automatiquement membre du calendrier, sinon il faudra attendre qu'Alain valide votre inscription (c'est pour ça que c'est important de mettre la bonne adresse!)

5) Se déconnecter
- Cliquer sur "Deconnection" dans le menu de gauche.

6) Se connecter sur son compte d'utilisateur et ajouter / modifier des évènements sur le calendrier
- Si vous n'êtes pas encore sur la page du calendrier, voir comment faire au point 1.
- Pour se connecter, indiquez votre pseudo/mot de passe comme expliqué au point 3
- Pour ajouter un événement, dans le menu, cliquer sur "Ajouter" dans le groupe "Action sur événement".
- Un formulaire s'affiche à droite vous permettant de choisir le calendrier (si vous n'êtes membre que du 
calendrier Troglolog, il n'y aura qu'un seul choix dans la liste déroulante). Choisissez "Troglolog" puis "Ok".
- Suivez l'exemple pour ajouter, par exemple un camp d'été au Sivellen du 10 juillet au 16 juillet 2006:
Pour les modifications, c'est le même principe.
- Cliquer sur gérer
- Choisir calendrier
- Choisir événement
- Cliquer "Modifier"
- Modifier les champs
(les même qu'en ajout)
- Cliquer sur "Modifier"

Brèves

Le Sivellen réserve encore bien des surprises. Quand elles ne sont pas spéléologiques, elles sont médicales… En effet un camp de 2005 a dû être repoussé du samedi au mardi à cause du rendez-vous d'un participant chez le médecin. Finalement, la consultation n'a pas eu lieu: le médecin était en vacances (au Sivellen, peut-être???)

"Il me semble que ça bourre!" c'est exclamé un spéléo mécontent de son perforateur, en perçant avec difficulté son 3ème trou dans le gouffre no10 du Lapi di Bou. Eh oui, quand la mèche tourne dans le mauvais sens, ça ne marche pas bien. En fait, les contacts de l'accu étaient montés à l'envers.

Promesse de gourmand ne fait pas serment.
Lors d'une réunion mensuelle, Pascal a déclaré qu'il était au régime.
Pas de chance, ce soir là, Prisca avait apporté un gâteau qu'elle avait confectionné.
L'excuse trouvée par le gourmand lorsqu'il se saisit prestement de sa 3ème tranche (en dernière tranche du plateau) fut: "Je vais la finir: il ne faut pas qu'elle traîne".

Très spécial la publication de Stalactite cette année! En effet, je ne sais pas si vous avez remarqué, mais le numéro 55 (décembre 05) et 56 (avril 06) ont été envoyés les deux en même temps, en mars 06!

La montée à l'alpage du Sivellen se fait toujours avec de gros sacs. Eh bien, l'un des participants (on l'appellera 'F' pour conserver son anonymat) a "oublié" sa poignée, ce qui a libéré du poids dans le sac, lui permettant de monter une bouteille de pastis

Pour ceux qui n'ont pas lu le PV de l'AG dans ce Troglognouse, je rappelle l'information principale: on ne fait plus la fête des vendanges. En conséquence, les cotisations augmentent de 30.- Fr.

Marie et Prisca se sont fait une belle frayeur lors de la soirée de nettoyage du matos quand en entrant dans la pièce, elle sont tombées sur la mannequin, jonché sur le sol, tel un cadavre.

M. Christian JEANNOUTOT du groupe français GIPEK recherche des informations concernant des grottes méconnues dans le département du Doubs, pour les insérer dans le tome V de l'inventaire spéléologique du Doubs (à paraître en 2007). Si vous en connaissez: christian.jeannoutot@wanadoo.fr

Marie n'a jamais vu le P114 du gouffre à la masse, restée coincée dans une étroiture à travers laquelle François et Pascal venaient de passer avant.

Lors d'une visite dans le bourbier de Môtiers, Pascal a absolument voulu laisser la trace impérissable de sa silhouette dans la boue, à plat, des pieds à la tête. Patatras. On l'a appelé alors le "bonhomme de boue".

Quelqu'un a sorti le bâton bien pratique qui aidait à sortir du shunt de la 2ème galerie de Môtiers.

Marie: "le retour". Au fond du gouffre d'Ouzène, il y a une étroiture si horrible qu'il faut retirer tout le matos pour passer, y compris la combi. François et Pascal ont parié un éclairage à LED neuf qu'elle ne passerait pas. A présent, Marie a un éclairage à LED neuf.

Dans le cadre d'un mandat pour le services des eaux de la Chaux-de-Fonds, l'ISSKA a développé une technique de modélisation 3D des galerie avec un laser tournant, très efficace qui permet ensuite de se balader dans une galerie virtuelle au profil identique à celui de la galerie réelle!

Pascal et Marie sont devenus des spécialistes pour atteindre l'échelle des Cavottes sans lumière depuis la salle des dunes, notamment en se repérant à l'écholocation.

Marie a fait de la topographie avec François au gouffre de la Motta. Ils ont effrayé une chouette qui est tombée sur la tête à François, dans un nuage de plumes, réveillant une phobie du pauvre topographe.

Lors d'une remontée de cheminée, François et tombé sur une colonie de chauves-souris séchées de la race de Cérotines Boréales, espèce hyper rare.

L'ISSKA va bientôt faire paraître "Cavernes, la face cachée de la terre" aux éditions Nathan.

Nous recevons régulièrement de la pub de Goéland Location à Neuchâtel, route des falaises, un peu avant le CPLN, qui loue entre autres des raquettes à neige, skis et équipement de via-ferrata.
www.goeland.org / location.goeland@ne.ch 032/843 02 57 Lu et Ve de 14h à 18h, Me de 14h à 15h30.

Ne cherchez plus Philippe Dubois au centre de Préfargier, il travaille maintenant au Service cantonal de l'action sociale.

Le club a fait l'acquisition d'un exemplaire de la thèse de Marc Luetscher sur les glacières du Jura, intitulée "Processes in ice caves".

En parallèle à la découverte de la grotte à ours du Sivellen, une telle grotte a été découverte à Charmey, dans le canton de Fribourg, fouillée et datée (33'000ans) par l'ISSKA. Les os reposent (en paix) au musée d'histoire naturelle de Fribourg.

François, Marie et Pascal ont créé un "blog" (journal personnel) pour publier des résumés d'expédition sur internet. Vous trouverez son adresse dans le menu "Activités" à "Blog" sur le site du club.

Finalement, contrairement à ce qui a été dit dans Troglognouse 48, on a quand même pu recevoir les exemplaires de Spelunca qu'on avait commandés et payés. Il sont à disposition au local.

François a découvert une nouvelle petite fleur des Alpes. Elle s'appelle Astrid.

Pour ceux qui ne lisent pas l'anglais, il existe un très bon site expliquant le fonctionnement des glacières du Jura, avec des animations et des photos couleurs. Le site date de 2002 mais ne semble pas être connu de Marc. Une bonne alternative à la lecture de la thèse que nous venons d'acheter…

Nous avons reçu un e-mail d'un club de spéléo de Moldavie à qui le gouvernement a coupé les subventions lorsque le pays est devenu indépendant. Ils cherchent des moyens financiers ou du matériel de spéléo d'occasion. Ils ont un site internet: http://abis.riscom.md/index.htm

Karine Schürch, l'épouse de Didier est devenue grand-maman!

Roman nous invite au camp à la Schratten du 29.07 au 1.08 avec au programme le Warzensystem (5400 m, -386 m), la Neuenbürgerhöhle (+ de 8 km), le réseau des Lagopèdes (P55-retopo), désob à la Chnubelweidlihöhli, prospection et expés photos.

Il y a de nouveau (beaucoup) de carbure au club. Nous avons acheté 3 tonneaux lors d'une commande groupée avec plusieurs club suisse allemands et les tonneaux ont finalement tous été (péniblement) récupérés. Merci à Laurent et François qui s'en sont chargés.

Le SCMN a fêté ses 50 ans cette année. En l'absence d'autres volontaires, Alain s'est chargé d'aller représenter les Troglolog à la cérémonie d'anniversaire (qui était très sympa, ne vous déplaise).

Cette année, le gouffre du Torrent, qui faisait déjà la une de Troglognouse 48, a une fois de plus fleurté avec la presse. En effet, la crue du 1er avril 2006 (avec plus de 5m3 par seconde) a fait l'objet d'un article dans l'Express, avec une jolie photo J et un texte grand public sans intérêt (de l'info moderne, quoi! L).

Le local va sentir encore plus le moisi que d'habitude. Après les forts orages de fin mai, il y a eu une inondation dans le local. L'eau s'est écoulée par les grilles, mais les tapis détrempés ont bien eu le temps de moisir. On va laisser le saut-de-loup ouvert pendant l'été pour aérer.

Vous avez connu l'épisode des datations au carbone 14? Bien. On dit radiocarbone, à présent. Maintenant, la grosse mode, c'est la "datation cosmogénique". Le principe c'est que les rayons cosmiques en frappant le sol, arrivent à "transmuter" des isotopes anodines en isotope rares, pas naturelles et radioactives (donc instables). On sait le pourcentage "normal" de ces isotopes si les sédiments étaient restés à l'air libre, si il y en a moins, c'est qu'ils ont été à l'abri des rayons cosmiques dans une grotte, par exemple. Le problème, c'est de trouver les quelques molécules de béryllium ou de plomb qu'il y a dans les sédiments pour en faire le pourcentage de ceux qui ne sont pas normaux.
Aux Siebenhengste, des sédiments ont été datés de 4.4mio d'années (à cette époque, le Rhone s'écoulait dans la mer du Nord). Une telle datation est en projet aux Pingouins.

Extrait de la lettre du 16 mars 2006 de M. Fritz Marti, Ingénieur forestier cantonal du canton de Glaris suite à la conférence du 15 mars en présence notamment de Pierre-Yves Jeannin et François Bourret:
"Je tiens également à répéter la proposition que j'ai déjà faite: si vous deviez à nouveau rencontrer des difficultés avec les autorités communales ou les propriétaires, vous pouvez vous adresser à nous. Je pense qu'en tant que représentants du canton, nous pourrions dans la plupart des cas convaincre les gens de l'utilité du travail des spéléologues."

Miguel s'est acheté un petit mazot en Valais, mais, pour le retaper, c'est un travail de… mazot!

Nous sommes en été, il fait 30°C dehors. Eh bien, on a vu Marie faire de la topo avec des gants en laine.

Il n'y a pas eu de résumé d'activités du club Troglolog dans Stalactite no 55. A part Miguel, personne d'autre n'a retourné la liste de ses activités. Si cette liste ne parvient pas à l'archiviste, il n'y ni publication dans Troglognouse ni résumé dans Cavernes… A vos claviers.

La fièvre immobilière a saisi les membres du club, après Florian qui souhaite construire à Corcelles, c'est au tour de Marie qui vient d'acheter une maison classée monument historique, à rénover dans le centre du bourg de Cressier. Pascal n'est pas en reste puisqu'il ira habiter l'un des appartement dans ladite maison. La maison donne sur la cour Molondin, lieu ou se réunissait anciennement le conseil de la bourgeoisie de Cressier (excusez du peu).

Dans un futur plus ou moins proche, il serait peut-être possible d'envisager le déplacement du local dans l'une des caves voûtées de la nouvelle maison à Marie, à Cressier??

Tous nos vœux de bonheur à Ralf qui s'est marié l'automne passé.

La case postale du club n'existe plus. Si vous devez envoyer des documents au club, merci de les adresser à son président (pour le moment, c'est encore Alain).

Grosse déception de Miguel qui a voulu proposer l'étude des données de température qu'il effectue aux Pingouins à un projet du BUWAL (office fédéral de la forêt et du paysage) appelé Permos. Le BUWAL a directement transmis la proposition à l'ISSKA, au grand dam de Miguel qui revendique l'indépendance de ses travaux.

Toutes nos félicitations à Catherine et Guillaume, heureux parents de Brimbelle, née le 16 décembre 2005 à Alès, au Sud de la France, dans les Cévennes. 

En 05, l'ISSKA a accusé un déficit de 21'000 Fr (sur un budget de 641'000 Fr).

Ne prenez pas peur si vous croisez un agent de sécurité aux abords du local, c'est Raphaël Paillard qui se charge de garantir la sécurité de notre précieux matériel spéléo dans son nouvel uniforme professionnel!!!

Le couple B. subit un contretemps avant d'habiter dans leur nouvelle maison. Avant même le début des travaux, ils sont déjà en procès contre leur architecte pour un dépassement moyen de 30% sur tous les postes du budget (certains postes dépassent même de 300% le budget). Ca craint! Bonne chance…

Le 2 mai 2006, grosse surprise lors de la projection au local du diaporama de l'exploit de l'équipe de montagnards de Sébastien qui a vaincu le sommet Sud-Est du Saraghrar (7208m, au Pakistan) le 24 juillet 2005: nous avons eu la visite de Gérard, notre canadien de service, momentanément en Suisse!

"Défi solaire en 80 jours", tel est le titre de l'article sur le challenge de l'Ecole d'ingénieurs d'Yverdon paru dans l'Express du 17 mars 2006. On y reconnaît facilement un membre du club: Raphaël Domjan, en photo couleur, posant avec une maquette du trimaran hybride PlanetSolar qui devrait l'emporter, avec un autre navigateur, dès 2008 pour un tour du monde maritime à l'énergie solaire.

Mr F s'est fait offrir un nouveau grill. Lors de la première grillade, soucieux de ne pas gaspiller le charbon a exigé d'utiliser le charbon mouillé du vieux grill pour faire le feu au grand désespoir de tous.

La réunion mensuelle de juillet a été remplacée par un pic-nic aux falaises de grimpe des Fourches. Il y a eu 3 personnes. Deux avaient oublié leur matos d'escalade et un avait oublié son pic-nic…

Rapports d'activités du Sivellen en 2003

Week-end du 29 au 30 mars 2003

Samedi 29 mars 2003
Participants: François, Vincent, Florian, Claudine et son frère Eric.

Montée à ski au chalet.
En montant avec sa clé de portage avec une grosse caisse en bois dessus, Florian trouve un trou souffleur dans une pente faisant face au Fronalp, en dessus d'Oberstaffel.
François mémorise les coordonnées du point dans son GPS. A voir ce printemps.

Dimanche 30 mars 2003
Participants: François, Vincent, Florian, Claudine et son frère Eric.

Dimanche, nous montons sur le lapiaz par une chaleur accablante pour le mois de mars.
Redescente en fin de journée sans avoir trouvé de nouveaux trous souffleurs. La neige a bien fondu.

Week-end du 17 au 18 mai 2003

Samedi 17 mai 2003
Météo: Couvert, Pluie
Participants: François et Alain

Pour ce week-end de mai, une triste météo est annoncée pour la suisse romande, mais qui devrait épargner le Sivellen (pour une fois...)
Deux objectifs sont fixés:
1) Retrouver le trou souffleur de Florian et désobstruer ce qui est nécessaire pour voir si c'est prometteur.
2) Traverser le col du Roterde en raquettes pour aller topographier le gros porche à Alpbegligen ainsi que visiter deux possibles cavités signalées en dessous de 2 sources également dans la région d'Alpbegligen.
Pour pouvoir réaliser le 2e objectif, on désire redescendre en plaine sur Ennenda. Il faut donc que la voiture reste dans la vallée et qu'on puisse monter au restaurant Fronalp. Après avoir fait nos achats, on se rend à la gare de Näffels pour voir l'horaire des Taxis-bus pour le restaurant Fronalp. Le week-end, il y a un taxi-bus le matin à 8h15 sans réservation. Comme il est 10h20, on doit attendre le bus de 12h45 (sinon c'est le prix taxi).
On téléphone donc au taxi-bus, mais Alain n'est pas capable de dire en allemand qu'on veut la course normale en taxi-bus et non un taxi à 12h.
Finalement, en se déplaçant vers la voiture, on croise par hasard la tenancière du restaurant Fronalp qui était allé à la piscine avec sa fille. Alain la hèle et, monstre bol, elle accepte de nous monter au restaurant. C'est donc dans son 4x4 qu'on arrive là haut! Elle nous donne également une carte avec son numéro de téléphone au cas ou on devrait de nouveau monter dans de telles circonstances. Il s'agit du 055 612 10 22 (Bruno & Fränzi Reich-Dreher).
On monte directement à Oberstaffel, mais par la piste de montée à ski pour aller retrouver le trou souffleur à Florian. Malheureusement, François n'a plus les coordonnées dans son GPS et on doit donc chercher par rapport à ses souvenirs de l'emplacement. Ce n'est pas suffisant. On prospecte un bon moment, mais on ne retrouve pas le trou.
On rejoint le chemin d'Oberstaffel et on arrive au chalet à 16h00. Il commence à pleuvoir un peu, puis plus.
Quand il ne pleut plus trop, on monte au col pour voir la quantité de neige au'il y a. C'est bien couvert, mais, selon François, l'état de fonte est similaire à l'état à mi-juin dans les autres années. Comme il pleut un peu et qu'on n'a pas vraiment le temps de faire un aller-retour sur la neige vers un lieu de travail, on retourne au chalet. Pâtes.

Dimanche 18 mai 2003
Météo: Soleil
Participants: Alain et François

Montée rapide jusqu'au Roterd ou François s'exclame et photographie de superbes androsaces des Alpes, puis descente dans le Schiltthal pour nous rendre à ST2 pour faire la topo. Pour faire les mesures, nous utilisons pour la première fois Bulle, mon petit télémètre laser. C'est bien pratique pour mesurer le plafond de cet immense porche (~20m de haut). Après un court arrêt à Alpbegligen, nous descendons à Aeugsten, station supérieure du télésiège, de là, nous prenons un petit sentier raide pour nous rendre à la source du Geissbach qui se trouve juste sous le télésiège. Le sentier traverse le lit du ruisseau à sec, celui-ci doit couler seulement à la fonte des neiges à cette altitude. Quelques mètres au dessus du sentier, une falaise marque la limite supérieure du lit de ruisseau et là, visible seulement à 1m de distance sur la droite du mini-cirque rocheux, une belle grotte ou l'on fait quelques mètres à la lampe de poche. Visiblement, ca fait plus que 10m de long, on reviendra donc pour topographier.
En continuant notre sentier, nous débouchons sur le sentier habituel qui descend à Ennenda, à la hauteur du Schwamm (là ou il y a la petite maison que l'on traverse avec le sentier). Nous allons encore voir une seconde grotte signalée par un spéléo de Lenzburg, qui correspond à la source du Chaltbach, juste en contrebas du sentier de descente, mais là ca ne donne rien! (Nous avion déjà été avec Sébastien et Philippe Iseli).
Descente jusqu'à Ennenda, puis train jusqu'à Näffels pour retrouver la voiture.
Camp du 22 au 26 août 2003

Vendredi 22 août 2003
Météo: Ciel bleu avec un unique nuage
Participants: François et Vincent

Après des retrouvailles à Ziegelbrücke et un petit sandwich à la Migros, nous revoilà, chargés comme des mulets, sur le chemin d'Oberstaffel. Nous faisons un détour pour aller diagnostiquer le trou souffleur repéré l'hiver précédent le long du chemin qui va directement au Schilt depuis Mittelstaffel. Le paysage estival ne ressemble en rien à nos souvenirs hivernaux et sans l'aide de Oukilé (le GPS), se misérable petit trou impénétrable serait resté introuvable. Tant qu'à y être, on repère et visite aussi rapidement un semblant de porche dans les falaises situées au dessus (ce n'est absolument rien d'intéressant) et tous les deux - moins la confiture de cassis qui s'est fait la malle dans la pente - repartons vers le chalet. Arrivée à 16h. A 17h30, départ pour la zone Eta. Vincent descend dans Eta14 afin d'aller constater le tir effectué l'année précédente par François. C'est un remarquable succès, ouvrant l'accès vers les profondeurs. Pendant ce temps, François part topographier un trou marqué d'une croix et qui, par conséquent reçoit en baptême le joli nom de Xi7. Retour au chalet à la nuit tombante et dodo après quelques Tagliatelles...

Samedi 23 août 2003
Météo: Soleil
Participants: François et Vincent

Lever tardif, comme d'habitude et lente préparation pour un départ vers Eta14 à 13h!! Pique-nique sous un soleil brulant puis départ sous terre à 15h00. Au programme, topo du trou et exploration de la suite depuis l'ancien terminus. Environ 50m de puits sont descendus et topographiés. Arrêt sur une trémie après une étroiture. A noter qu'un fort courant d'air soufflant parcourt le trou. Sortie à 21h00. Retour dans la pénombre au chalet et poulet au curry! Miam!!!
Dimanche 24 août 2005
Météo: Soleil toujours
François et Vincent

Toujours lever tardif (10h) et lente préparation pour se retrouver à l'entrée de Xi7 à 13h00, dont on devait faire la topo de surface. Finalement, nous constatons que Xi7, auréolé d'une croix en 2001, était en fait Xi5 et qu'il était topographié et inventorié depuis 1988!!! Maintenant, les vieux trous deviennent des croix sur le Sivellen! François a du mal à se remettre de ses émotions!
On part alors rechercher Eta9, sans succès, pour voir si le névé a fondu.
Après ces deux échecs, nous descendons dans Eta14 finir la topo. Vincent fouille tous les départs dans le puits sans trouver de galeries intéressantes. Par contre, au fond, on repère une suite à désobstruer. En 2h, nous avons bien avancé mais ca ne passe toujours pas: il faudra revenir avec du plastex pour agrandir les derniers 40cm. Lors de la désob, un de nos cailloux est parvenu à descendre une dizaine de mètres et une partie du courant d'air vient de là. On se met à la topo. D'abord l'étroiture amont du terminus actuel: derrière une galerie remontante de 4m amène à la base d'une cheminée, que Vincent escalade sur 12m avant d'arriver à un passage impénétrable: derrière, ça continue!
Puis en remontant, nous jonctionnons la topo avec celle de hier. Deux autres galeries latérales seront aussi topographiées et dessinées: topo de Eta14= ~150m. TPST 6h. Sortie de nuit. Souper saucisson vaudois, haricots secs et pommes de terre en purée.

Lundi 25 août 2003
Météo: Soleil
Participants: François et Vincent

Nous partons vers 10h pour GU14. Il fait chaud et lors de la montée de la pente de Guflen, c'est les grosses suées!
Descente rapide jusqu'au terminus de la topo de l'année passée à environ -136m. On fait d'abord une topo technique, ce qui me permet de dessiner tranquillement pendant que Vincent équipe le puits terminal. On fouille consciencieusement de tous cotes sans succès. Au fond du puits terminal, Vincent, lors de la première avait vu un siphon, mais aujourd'hui, après la sécheresse de l'été, le siphon a disparu, mais aucune suite possible. Vincent va même jusqu'à ramper dans les éboulis le long de la faille, mais sans aucun espoir: il faudrait désobstruer 50 tonnes de blocs, au minimum.
En remontant, nous nous arrêtons pour faire le dernier objectif du trou: une petite cheminée au débouché aval du shunt boueux. Mais, là non plus, rien. C'est bouché à 6m de haut. Il reste des lambeaux de jour quand nous ressortons et c'est de nuit, pour ne pas trahir la tradition que nous remontons, mais en passant, pour une fois par Zels: c'est assez pénible!

Mardi 26 août 2003
Météo: Soleil
Participants: François et Vincent

Lever de bon matin pour être a la gare de Ziegelbrucke pour 9h ou je prends le train pour Dissentis (pour le boulot) et Vincent prend sa rourouille pour Augsburg.

Week-end du 13 au 14 septembre 2003

Vendredi 12 septembre 2003
Météo: Couvert
Participants: François, Marie,caramelle et Pervenche

Départ à 17h de Neuchâtel. On fait la montée de nuit. Arrivée au chalet à 23h15. Il y aurait la pleine lune si elle n'était pas cachée par des nuages...
Il ne pleut pas, c'est déjà ca. Au bout d'un moment, et beaucoup de bruit, on se rend compte qu'un chasseur dort à coté... (on a retrouvé Caramelle sur le plancher de la grange, François l'avait oubliée là, la pauvre...)

Samedi 13 septembre 2003
Météo: Brouillard et pluie
Participants: François et Marie

Mauvaise nuit pour moi, pas beaucoup dormi: trop froid.
François dort comme un chauve, par contre. On se lève dans la matinée et on part vers le haut du lapiaz, jusqu'à Epsilon3. On constate quelques dégâts dans les amarrages des treillis anti-neige. François descend le puits pour voir si la neige a fondu. On est environ 9m plus bas. Mais il y a globalement beaucoup moins de neige au fond 
(-35m).
On se rend ensuite à la grotte aux écritures. Je prends des photos des inscriptions. Il y en a de 1601. Surement des bergers qui se passaient le temps en gravant la paroi... Tout près, l'Edelweiss (pièce unique) du lapiaz est toujours là... Pic-nic tout près. Il se met à pleuvoir. On continue en direction de la zone Eta. En face du point 2079, François fait sauter du rocher dans les deux départs que l'on avait repérés l'an dernier. L'écho de l'explosion sur le Fronalp et le Murtschen est impressionnant. Un peu plus loin, François descend un trou très joli avec une croix, pour être sur. Ca ne donne rien. C'est dans la zone Xi, environ. On a fixé la corde sur un gros rocher qui abritait le terrier d'une marmotte. Il fait froid et il pleut un peu de temps à autres. Snif! On arrive en dessus d'Eta14 et François laisse ses affaires pour demain et les cache dans l'entrée dans l'entrée de Xi2. On remonte à l'alpage partiellement sous la pluie, qui est encore gentille. Mais dès l'arrivée au chalet, c'est le déluge… On démarre un civet pour le souper, ça c'est bon! Slurp!

Dimanche 14 septembre 2003
Météo: Soleil
Participants: François et Marie

On retourne dans les zones Eta et Xi. Seul, le descend dans Eta14 (20 minutes jusqu'à -94m) pour installer 2 charges de plastex reliées ensembles avec du cordeau détonnant )1 déto dans chaque bout de cordeau), le tout relié à 2 bougies avec mèche lente incorporée. Pourvu que l'explosion soit efficace! Normalement l'étroiture à -94m devrait passer… En remontant, j'ai lové la corde du dernier puits ainsi que du premier puits. J'ai enlevé les mousquetons des deux déviateurs (montée en 30').
En sortant, je vais directement placer une charge au fond des puits de Xi2 avec allumage électrique: d'après le bruit, ça a sauté! Avec l'aide de Marie, je fais quelques points topo dans Xi2, une fois les fumées de l'explosion dissipées.
Nous partons vers 18h du lapiaz pour redescendre en plaine.

Week-end du 20 au 22 septembre 2003

Vendredi 19 septembre 2003
Météo: Soleil
Participant: François seul.

J'arrive en train à presque minuit à Näfels. je vais dormir au bord de la Linth: il fait chaud et je me fais dévorer par les moustiques.

Samedi 20 septembre 2003
Météo: Soleil
Participant: Francois seul.

Je prends le taxi-bus pour le Fronalp à 8h15 à la gare de Näfels. Ca coûte 12Fr la montée. Dans le mini-bus, nous sommes 16 avec le chauffeur, tassés comme des sardines. 
Après un petit déj au restaurant Fronalp, je monte à l'alpage. Au chalet, je prends du matériel topo et mes affaires spéléo pour aller topographier la grotte aux écritures: ce sera Delta1. Tout seul, c'est pas très facile, et surtout c'est très long de faire de la topo de surface. Pour le trou ça va mieux car c'est minuscule, ~3m de développement! Mais de jolies inscriptions gravées que l'on a photographiées le week-end passé.
Vers 2h, la cavité est finie, je vais mettre une deuxième charge de plastex dans la fissure avec puits latéral impénétrable (coordonnées 728033/212940) que l'on a déjà plastiqué la semaine passée. Non loin de là, je trouve un trou à désober. Il faudra revenir avec de l'explosif, coordonnées environ 728005/212927.
Je prospecte aussi la région et je met une quinzaine de croix. Dans mon trou en cours de désobstruction je vais mettre une troisième charge de plastex.
Le soir je confectionne 5 bougies avec des restes de cire.

Dimanche 21 septembre 2003
Météo: Soleil
Participant: François seul.

Comme hier, il fait beau et chaud (20°C dans l'alpage). Je retourne à mon trou en cours de désobstruction et après 1h de massette, ça passe, du moins l'accès au puits. Hélas, celui-ci est impénétrable: trop étroit (au moins dans la partie supérieure). je ne sais pas si je reviendrai essayer d'agrandir ce puits. Juste au dessus, dans la même combe, Marie et moi avions, il y a une semaine, agrandi à l'explosif un second trou. Je m'équipe donc pour voir ce que ça a donné. C'est une fissure verticale que je dois encore élargir à la massette et burin avant de passer. Je suis étonné que ça continue. Je fais une quinzaine de mètres de désescalade avant de buter sur un puits plus sérieux (env. 6m) ou je m'arrête. La suite se fera avec un accompagnateur. Je positionne le trou au GPS et le marque J/y1.
Avec tout mon matériel, je rejoins x2 où je continue le dessin et vais voir le résultat du tir au fond du puits. Hélas, ça descend étroit sur 8m environ puis c'est totalement bouché.
A la nuit tombante, je rentre au chalet et nettoie des cordes et des sangles qui en avaient bien besoin.

Lundi 22 septembre 2003
Météo: Soleil
Participant: François seul.

Je retourne à Xi2 et topographie le puits, puis la fin de la boucle entre les deux entrées principales. Au point bas de la galerie principale, je profite de l'absence totale de neige et de glace pour m'enfiler sous l'éboulis: c'est une microscopique salle où je tiens tout juste accroupi, la suite sur fracture est totalement impénétrable. A 19h, je rentre au chalet sans avoir terminé la topo. Au passage, je vais remettre une plaquette pour remplacer celle qui a cassé dans le dispositif "anti-neige" à Eta14.

Mardi 22 septembre 2003
Météo: Soleil puis pluie
Participant: Francois seul.

Descente par Filzbach.

Rapports d'activités du Sivellen en 2002

Week end du 19-20 juin 2002

Samedi 19 juin 03
Météo: Soleil
Participants: Alain et François

Après une nuit dans un charmant refuge au bout d'un chemin pédestre en contrebas du Talsee, nous laissons Aglaé (la voiture d'Alain) au Talsee et montons péniblement jusqu'à Obertross. Il fait très chaud (c'est la journée la plus chaude de l'année), le thermomètre de l'alpage de Tross indique 28°C! Au dessus d'Obertross, nous apercevons des trous à la base des falaises. Nous allons les voir, mais ca ne donne rien! Vers 18h, nous arrivons à Stogglochhutte, bien fatigués.

Dimanche 20 juin 2002
Météo: Soleil, parfois légèrement couvert.
Participants: François et Alain

Au réveil, e vais voir ou mène le sentier qui part au dessus de la cabane: je me retrouve dans les vires du Murtschen à suivre une sente marquée de peinture verte. Topo de "l'œil" du Stoggloch (SG1). Après avoir fait les visées à 2, je continue seul pour le dessin. Alain s'en va prospecter les vires et ne trouve rien à se mettre sous la dent.
Vers 16h, on range nos affaires à la cabane et on descend quelques centaines de mètres jusqu'à SG2 repéré mais non-exploré en 1999. Je le topographie pendant qu'Alain explore une grotte à proximité que l'on baptiste SG3. Nus n'avons pas le temps de topographier cette dernière qui jonctionne presque avec SG: on peut se passer une chevillière entre des énormes blocs.

Camp du 10 au 12 juillet 2002

Mercredi 10 juillet 2002
Météo: Soleil
Participants: Alain et François

Après 3 jours de canoë d'abord sur la Reuss puis sur la Linth, nous montons le mercredi soir à notre alpage préféré dans le brouillard. A Mittelstaffel, nous rencontrons le paysan qui est tout fier de nous montrer sa nouvelle installation: un tuyau pour descendre le lait, enterré entre Oberstaffel et Mittelstaffel. On dort dans la ferme principale et on cuisine dans l'autre alpage.

Jeudi 11 juillet 2002
Météo: Il fait beau! 
Participants: Alain et François

On part pour GU14 +vers les 12h30. Montée sans problème (mais toujours pénible dans le pierrier) et diner en surplombant le lac qui est exceptionnellement bas. On est en plein juillet, toute ou presque toute la neige du lapiaz a déjà fondu, mais le niveau du lac n'est pas plus élevé qu'au mois de septembre! On va chercher le matos (crade) dans la petite grotte et on entre dans le trou à 15h.
Le premier puits pose un problème de frottement car le protège-corde a son velcro tout boueux et n'a pas de ficelle pour le tenir. Après le passage de François, il s'ouvre et tombe bêtement en bas du puits. Il faudra absolument amener un autre protège-corde (propre) et une cordelette. Poursuite de la descente par le shunt boueux, le méandre du cake marbré, la salle des mondes parallèles, le petit ressaut avec la corde attachée à Romuald le mouton, la Tindelle (toujours aussi étroite) pour arriver à la salle Dispercentrique pleine -comme son nom l'indique- d'excentriques dispersées. Nous effectuons la topo de cette salle, où est entreposé du matériel. On lance la corde (déjà amarrée) dans le puits de la maison des spélogues, on équipe le déviateur (environ 2m en dessous de l'amarrage) et on topographie le tout (P22).
François remonte dessiner l'autre coté du fond du puits (l'autre coté de la faille) pendant qu'Alain va examiner une arrivée d'eau située de l'autre coté de la maison des spélogues (précisons que cette maison est un gros bloc de rocher estimé à 100 tonnes qui est coincé dans la faille à mi-puits). On fait une visée de 7m de l'autre coté de la maison. L'arrivée d'eau ne donne rien (impénétrable). Le conduit dessus retombe dans le puits. La petite cheminée qui donne derrière une lame de rocher au milieu du toit de la maison, monte, tourne et donne également dans un trou rond, bien visible dans le puits, 2m en dessous du toit de la maison. On dira qu'il s'agit de la cheminée de la maison :-)
On topographie encore le petit ressaut arrosé situé au point bas du P22, facilement désescaladable, qui, après 2 contours, donne dans une autre salle bien sèche où on stoppera la topo. On remonte le P22, déséquipe la déviation et remonte la corde jusque dans la salle dispercentrique. Il y a une poupée sur la corde. Il n'y a pas besoin de défaire la poupée pour pouvoir atteindre le fond du puits, il y a donc une possibilité de récupérer environ 15m en coupant. Nous laissons du matériel dans la salle (GU14) dispercentrique. Nous mettons (à 2) 1h10 pour ressortir du trou complètement crades, et de nuit, 22h45. TPST 7h15.Les herbes et les arbres ont beaucoup poussé et on ne vois plus très bien le sentier. Même le pierrier de descente est fortement colonisé.
On remonte longuement jusqu'au col par ce charogne de sentier mal marqué qui relie Plattengaden au col. Souper: soupe aux tomates et flanc chocolat. Au lit à 1h30 du matin.

12 juillet 2002 
Météo: Beau soleil
Participants: Alain et François.

Beau soleil, belles vaches: vers midi nous partons à l'assaut du Migouloch. La montée au porche n'est pas aussi difficile que la légende le laissait supposer; c'est même très simple, mais un peu long. On est surpris par la grandeur de ce porche. Dans un coin, une grosse cheminée monte d'au moins 20m et on voit le jour par une entrée supérieure. Nous faisons la topo en faisant le tour de la salle et on découvre même dans un recoin un boyau de 10m de long (il n'est pas encore topographié). Etonnamment, plusieurs vestiges nous indiquent que nous ne sommes pas les seuls à avoir visité cette cavité.
Avant de rentrer, nous effectuons la topo de surface jusqu'au point topo de Zels. On range et on descend en plaine: il est 19h.

Week-end du 20 et 21 juillet 2002

Vendredi 19 juillet 2002
Participants: François et Marie

Montée tardive. On quitte la place du restaurant Fronalp à 21h. On a oublié de prendre de l'essence pour le réchaud... On range les affaires en vitesse et on va dormir, sans réveiller les bergers et le chien, qui dorment déjà.. On emprunte l'échelle en façade.

20 Juillet 2002
Météo: Il fait grand beau.
Participants: François et Marie

Réveil forcé à 5h30 au doux bruit de la génératrice, puis de vaches et de leurs cloches... On se rendort. Chocolat chaud à 10h, puis on part dans la zone T. François retopographie les points de l'entrée de T4 et fait le dessin. Il reste très peu de neige au fond. Marie essaye de déterminer un e fleur blanche très petite: une "cardamine flexueuse". Puis, on essaye les deux de déterminer une espèce de saule très récalcitrant, qui restera malheureusement anonyme... On fait la topo de surface pour relier T4 à Q1. Puis on va changer une vis (inox) au coin de zone U/X/T/Q. On rentre par le chemin sous le Schwarzkopf. Marie fait plein de photos de fleurs et de paysage. On observe des falaises qui ont l'air alléchantes au dessus de la rive nord du Spannegsee, à l'est de la zone de Guflen. Retour à l'alpage pour faire un traditionnel poulet/curry délicieux!

21 juillet 2002
Météo: Pluie qui tourne en beau temps
Participants: François et Marie

Fait gris. Malgré ça et la bruine, François décide d'emmener Marie prospecter les falaises du Spannegsee. Après quelques centaines de mètres de marche, la pluie redouble ou plutôt retriple: on fait alors demi-tour pour entreprendre, bien au chaud dans la grange, une colossale base de données des participants, des cavités et des dates d'exploration ou de prospection et cela à l'aide des cahiers d'activités de 1982 à 2002 (c'est pas fini).
Vers 3h, éclaircie: départ pour le lapiaz. On passe tout d'abord à Epsilon 3 voir le comportement de notre "grillage anti-neige": c'est tout bon, ca a très bien tenu, mais il faudrait parfaire notre œuvre. Un peu plus loin, on va admirer les 3 edelweiss, toujours fidèles au poste. On se rend ensuite au point de zone Tau/Pi/Lambda/Omega qui est tout cassé. Le rocher est complètement fondu par le gel et on tente de le réparer au ciment prompt. Faudra aller voir ce que vaut cette réparation. Un peu plus loin, au point Tau/Xi, on change la vis et on prospecte les alentours sans succès: il faut persévérer!
Retour par le chemin du bas.
Près du pointTau/Xi, il y a un trou à désobstruer l'entrée au plastex, nous avons mis un point rouge.

22 juillet 2002
Météo: Soleil et quelques petits nuages
Participants: Marie, François

On descend jusqu'à Lochgaden puis on remonte dans Guflen à la base des falaises sous GU14, on avance en prospectant. Mis 5 croix. A l'extrémité de la falaise, au dessus du lac, il y a une petite source et une barre de fer pour installer une pierre à sel. Au dessus, une petite grotte avec un point. Je m'enfile et fait 4 mètres. La fissure devient trop étroite, mais il y a au dessus, dans la même fissure, 2 autres entrées: il faudrait monter voir!
On continue notre prospection en faisant tout le bas des falaises (pas en calcaire) jusqu'au bout du lac, côté téléphérique. Dans la dernière partie au dessus du lac, les falaises se décalent et deviennent calcaire. Je les suis et met 3 croix. Marie descend au Talsee et moi je retourne ranger l'alpage et chercher Mirliflume.

Week-end du 24 et 25 août 2002

23 août 2002
Météo: Belle lune, il ne pleut pas
Participants: François, Marie

Nous montons nous installer en haut à la nuit.
Les bergers ne sont plus là, on ne sera pas réveillés par le groupe électrogène demain matin! Chic! François a pris un kit de fabrication des bougies et des rouleaux de papier de toilette vides nous servent de moule avec des bouchons en plastique et de la mèche. On fond tous les vieux restes de cire dans une petite casserole: ça va bien! Nous fabriquons 4 bonnes grosses bougies.

Samedi 24 août 2002
Météo: Beau temps, heu… assez beau! C'est à dire pas trop mauvais…
Participants: François et Marie

Réveil en douceur et en silence vers 9h30! Préparation du traditionnel cacao salvateur du matin, mais avec du lait en poudre, cette fois-ci. Départ pour la zone T et Q, pour refaire des topos de surface qui ne jouent pas. Depuis T2, topo sur T1. Puis, depuis le coin de zone Q/T/X/U, sur T1, T1 sur Q1, Q1 sur T4, T3 sur T4, T4 sur Q2. François a vu une dauphinelle blanche dans la zone S. D'habitude, les dauphinelles sont toutes bleues…
Au retour, un peu de pluie de temps en temps, mais pas froid du tout. Préparation du traditionnel émincé au curry, avec chou-fleur et purée de pommes de terre. Miam! Pour cuisiner, on s'éclaire avec les bougies confectionnées la veille: ça donne une excellente lumière, car j'ai acheté des mèches plus épaisses. François rentre plein de données dans son mini ordinateur et fait plein de vérifications.

Dimanche 25 août 2002
Météo: Soleil et quelques petits nuages
Participants: Marie, François

Nous allons dans les zones Jypsi/Nabla et un peu delta pour prospecter. On met beaucoup de croix et on ne trouve rien!
Il faudra s'occuper des 3 points mis en 2000 dans la zone J/Y: il faudrait du plastex pour agrandir les entrées.
Départ du chalet à 19h, dehors: soleil.

Camp du jeûne 2002

Vendredi 13 septembre 2002
Météo: Soleil
Participants: Marie, François, Alain

On s'est tapé le détour de nuit à Zürich. On monte de nuit. Il y a un chamois aux yeux vitreux dans le frigo et des occupants dans la chambre (2 chasseurs + 1 vacher)

Samedi 14 septembre 2002
Météo: Soleil
Participants: Marie, François, Alain

Sale nuit, mal dormi à cause du froid.
Nous nous rendons au porche du Migou faire la topo du diverticule à droite de l'entrée (qui fait 11m). François dessine. Il ne reste plus, à présent, qu'à dessiner la coupe du porche, mais il faudrait un télémètre laser pour pouvoir faire quelque chose de précis. Il y aurait aussi, éventuellement la cheminée à grimper (pour un fort grimpeur), soit par la cheminée, soit par la face.
A 16h, on dîne en bas du pierrier du Migou (à Zels).
On emprunte le sentier du haut des falaises du Guflen pour aller prospecter en dessus de Gu5/Gu14, entre autres le long du sentier qui mène sur le Scheienstock. Beaucoup de croix, confirmation d'anciennes croix mais malheureusement, aucune nouvelle cavité.
Retour au chalet par le sentier dans la partie du haut du Stellibühl. On découvre une petite culotte abandonnée, crochée au panneau du tourisme pédestre, au col. Il y a encore des génisses autour du chalet. Les chasseurs sont descendus avec le chamois. Le paysan a monté les tuyaux en métal pour pouvoir perguer (… sur la source…). Emincé au curry pour remettre les ventres endoloris (Marie et Alain ont des coliques).

Dimanche 15 septembre 2002
Météo: Soleil voilé
Participants: Marie, François, Alain

Réveil à 11h40 pour certains… On est prêt à partir à 1h de l'après-midi: direction T4. Alain et moi descendons dans le trou et refaisons toutes les visées pour chercher où est l'erreur topo de 7 fois le rapport de l'erreur estimée sur l'erreur calculée. On corrige plusieurs petites erreurs, mais rien de fondamental (une erreur de 2m).
Matériel nécessaire pour aller au fond: une échelle de 10m, une sangle de 5m et un mousqueton.
Remarque: le plus rapide pour aller au trou est de quitter le sentier du bas à la hauteur du kli känal et traverser flanc en direction du grand pin isolé. 
On a encore le temps de monter les sacs à x2 et de faire un dépôt de matériel à proximité. Retour au chalet par le chemin du haut (chemin des edelweiss) qui est très mal marqué. En arrivant au chalet, on constate que les paysans ont monté le tuyau de la pompe à merde en haut de l'alpage.
François coule 5 bougies avec le réchaud à fondue pendant la soirée. A noter que c'est la saison des myrtilles qui sont bien mûres.

Lundi du jeûne, le 16 septembre 2002
Météo: Soleil
Participants: Marie, François, Alain

A 8h30, réveil par le bruit du moteur du mixer à caca dans la fosse. On déjeune rapidement puis on fuit, presque à vide, non sans avoir laissé le temps à Marie de faire un reportage photographique de l'arrosage de purin de l'alpage.
On arrive tôt à Eta 14. Ca a bien fondu. Le bâchage au grillage de 1cm est hyper efficace. Il ne reste quasiment rien. Alain s'essaye au plaquage de charge plastex sur le gros rocher qui barre l'accès au puits donnant sur la suite du trou, derrière le névé. Malgré l'âge et les mauvais traitements thermiques du détonateur, on entend une jolie pétée depuis dehors. Il faudra revenir regarder une autre fois avec une spitterie et une corde. Espérons que ça passe!
On va ensuite refaire la topo technique de x2.
Visées dans la faille principale (très enneigée), jusque dans une petite salle d'environ 3m accessible par une légère étroiture à emprunter sur le dos et sans croll. François dessine la petite salle, pour éviter de devoir y retourner.
On remonte une des entrées secondaires pour y examiner les puits non découverts par les topographes précédents. Le premier est court et étroit, mais le second est large et profond. On y descend en désescalade sur environ 15m et on désobe un peu le fond. Un côté est pénétré en première par François, mais c'est petit (il y a une cheminée) pour aller dans le plus profond des deux puits, il faudra revenir avec un marteau et un burin pour casser 2 arrêtes rocheuses. Retour rapide au chalet, rangement de descente.
Remarques: on laisse du matériel à x2 pour la prochaine fois: une sangle de 5m (corde) et une corde statique de 23m. Eta14 est également équipée jusqu'au névé (haut du nouveau puits) et toujours bâchée avec du grillage.

Toutes les activités 2005 du club

Cliquez ici pour atteindre la page des activités 2005 on-line.

Calendrier

Cliquez ici pour atteindre la page du calendrier 2006.

Impressum:

Rédaction/mise en page/Dactylographie des cahiers du Sivellen: Alain
Photocopies/agrafage: Alain
Articles: Alain, Miguel.
Dessins, photos et infographie: Alain, internet, dessin de Titeuf par Zep.
Mise sous pli, adresses et badges: Alain, Adriana et Ralf.
Tirage papier: 45 exemplaires
Version Web: Alain


Mise en ligne: 26.12.2006.
Cette page fait partie du site Troglolog, sur http://speleo.webne.ch/troglolog