Troglognouse: 383940414243444546474849505154555657

TROGLOGNOUSE

Logo Troglolog

No 43

Septembre 2001-Janvier 2002


Bulletin du Groupe Spéléo Troglolog
Boîte postale 217, 2006 Neuchâtel
Club fondé en 1977



EDITORIAL

Eh non ! Cet éditorial n'est pas signé par le président, ces pages ne contiennent pas le décompte de la fête des Vendanges, ni la grille d'inscription pour la prochaine édition, mais rassurez-vous... Vous trouverez tout de même vos rubriques habitu-elles et préférées entre toutes, notamment la convocation à l'assem-blée générale ! 
Bon, merci à notre président, à Pierre-Yves l'archiviste et à Florian et Robert les plongeurs pour leurs contributions, et aux autres je dirai: secouez-vous 
si vous voulez un Troglognouse plus attrayant et plus souvent (ce qui est évidemment notre voeu le plus cher).
Et bonne lecture !

Un Troglo-gnome

INDEX RAPIDE


Edito, Convocation à l'assemblée générale, Activités 2000, Brèves, Plongée en lac de montagne

CONVOCATION A L'ASSEMBLEE GENERALE

Qui aura lieu le Vendredi 25 Janvier 2002 à 20h00
dans la salle ouest du restaurant du Vignoble à Peseux.

Ordre du jour de l'assemblée :

1. Ouverture et présences
2. Acceptation du PV de la dernière assemblée (voir Troglognouse No : 42, P:3)
3. Rapport du caissier et de vérificateurs de comptes
4. Nomination des prochains vérificateurs de comptes
5. Admissions - démissions
6. Rapport du responsable du matériel
7. Bibliothèque et archives
8. Fête des Vendanges
9. ACOs
10. Troglognouse et Cavernes
11. Programme d'activités
12. Souper et sortie du Club
13. Divers

Il y a peu de points à traiter cette année, on peut s'attendre à ce que la séance soit de courte durée. La présence de tous les membres est souhaitée.

Le président

ACTIVITES 2000

Gouffre de la Tourne
09 janvier
Marie, Valérie, Alain, Charlie, Pierre-Yves
Accès par la forêt, à plat, avec une couche de neige de 10 cm environ. 1h pour descendre, 5h35 pour remonter. Partis à 13h30 revenus à 1h15 du matin.
On a eu la visite d'un pompier alerté par la mère de Pierre-Yves qui commençait à s'inquiéter.

Creux Peugier (F)
12 janvier

Marie, Valérie, Pascal Huguenin, Pierre-Yves

Visite, tour en canot et photos.

Gouffre du Rappant
20 janvier

Valérie, Pascal Huguenin

Visite et photos.

Assemblée générale.
28 janvier

Secteur de Chambrelien
30 janvier

Groupe de protection du patrimoine

Visites des cavités et crevasses jusqu'à la Baume du Four.

04 février
Inauguration de l'ISSKA à La Chaux-de-Fonds. Pas mal de monde pour cet événement tant attendu. D'abord la partie officielle, puis le banquet auquel participent de nombreux spéléos.

05 février
Rencontre d'hiver et banquet des 60 ans de la SSS à La Chaux-de-Fonds. Le soir banquet à Espacité avec projections de diapos historiques et récits d'explorations. Suite de la nuit au Petit-Paris.

Gouffre de Pertuis
06 février

Catherine, Roman, Alain

Creuse de 3 heures et 10m de première !
Entrés à 13h, sortis à 17h45. Très boueux. Tendance à savonner sur la corde (surtout Catherine).

Schrattenfluh
12 et 13 février

Catherine, Roman, Sébastien Rotzer, Magnus Björkman.

Trajet sans problème jusqu'à Schlund. Sébastien a des problème de fixations et finit la montée en bottes. Nous devons pelleter pour ouvrir le P 55, presque 1 mètre de neige dure. La descente s'effectue sur des cordes gelées avec arrêt sur tronçon complètement gelé. Nous sortons en début d'après midi et allons nous promener en direction de la verrue. Roman et Magnus vont se promener dans un coin mal choisi car ils ne voient pas le soleil de la journée mais ils n'ont pas de vent. Le lendemain, nous montons dans une ambiance de tempête et en traînant des sabots d'au moins 15 kilos sous nos skis jusqu'au col au-dessous de la Neuen. Quelques trous souffleurs sur le replat juste en contrebas, et dans la région du Spechtloch. Quelques beaux dégâts dans la forêt aussi…

Ardèche (F), Vallon-Pont d'Arc
17 et 18 février

Catherine, Martin Heller, Bernard Ournier et d'autres Français.

Martin ayant été invité à faire une démonstra-tion de Toporobot lors du cours de topo-graphie souterraine donné à des stagiaires au brevet d'état en spéléologie, Catherine profite de l'occasion. Le cours dure 2 jours et commence par une partie pratique en grotte. Chaque groupe traite ensuite ses données, puis nous regroupons le tout pour mettre au net la topo de ce bout de cavité.

Lyon
19 février

Catherine, Martin Heller et bien d'autres

Rencontre Toporobot du groupe francophone chez J.-P. Barbary.

Vallée de l'Aude (F), Grotte du TM 71
21 février

Catherine, Martin Heller, Sylvette et Bernard Ournier.

Visite tranquille de cette cavité très protégée, qui abrite certes des concrétions remar-quables, mais surtout une diversité de phénomènes peu commune (crâne calcifié, griffures et pistes d'ours dans l'argile, rivière souterraine dans un collecteur très joli, stalagmites à section triangulaire, excentriques bleues…). Ambiance très sympa avec Sylvette et Bernard, passionnés de leur coin de pays. 

Baume Ste Anne
19 février

Marie, Miguel, Alain, Stéphane, Pierre-Yves

Visite et initiation ainsi que concerto de flûte et synthé au fond. Corde de 95 mètres limite, 5 amarrages. Arrivés à 11h10 (1h15 de route) entrés à 12h00, 1er au fond à 13h10. Début de remontée à 15h40, dehors à 18h. TPST 18h. Vol de nos affaires dans la voiture.
Cernil Ladame
26 février
Alain et François
Désob au cordon détonnant au fond du P80. Ca queute en laminoir bas amont. On déséquippe le P80. On avait oublié les cordes! Au lieu de rentrer dans le trou à 11h, on est rentré à 12h. TPST 6h10, dont 2h10 pour remonter (bien chargés...). 

Moulin du Col-des-Roches
1er mars

Alain, Catherine, Roman, Florence Bovay, Sébastien Rotzer.

Topo de différentes petites galeries et tunnels dans la partie supérieure. Pendant ce temps Roman et Catherine dessinent presque toute la coupe de la partie touristique. Bel effort, qui pourrait être le début de la fin… de l'histoire de cette topo.

Fondue Troglolog
07 mars

Prévue pour mettre de l'ambiance au local, la fondue aura lieu finalement, au vu du nombre de convives, chez Alain dans le salon. Super !

Nidlenloch, Weissenstein
19 mars

Catherine, Martin Heller et son neveu Tom

Initiation de Tom à la spéléologie.

Gouffre de Pertuis
12 mars

Valérie, Pascal Huguenin Pierre-Yves

Visite par le réseau sup. jusqu'au Canyon.

Grotte de Môtiers
25 mars

Joëlle

Sortie ACO spéléo à Môtiers
Les élèves invitent leur famille. Pic-nic dans la première galerie. Chaque élève guide son ou ses invités dans diverses parties de la grotte (labyrinthe - début 3ème galerie - cave).

Sortie à ski du club
25-26 mars

Florian, Alain, Roman, Catherine, Alexandre (Troglolog) Sébastien R, Florence, Prisca (SCMN), Clo-Clo (SCI).

Week-end à ski du GS Troglolog à Engelberg. Très bonnes conditions le samedi, un peu moins bien le dimanche.

Gouffre de Pertuis
01 avril

Roman, Catherine, Pierre-Yves Jeannin, Rémy et Mathieu Wenger, Cloclo, Sébastien Rotzer

Pendant que les uns se font une traversée réseau sup-grand puits, ce qui permet à Pierre-Yves de lever quelques observations de géol, les autres continuent la remontée du Gay Spermatozoïde en en faisant la topo. Alors que nous pensions déboucher au fond du gouffre Mauler, nous trouvons une entrée supérieure en falaise, sous forme d'un joli méandre propre et sec mais un peu étroit, ça ne passe juste pas mais on peu tendre la main dehors (et ce n'est pas un poisson d'avril). Un peu frustrés, mais heureux de cette belle et historique découverte, nous redescendons par la cheminée qui doit être une des plus sales du Jura.

En remplacement du Lapi di Bou
02 avril

Miguel, François

Voulant absolument faire de la peau de phoque malgré des conditions neigeuses supposées pas très favorables (mais qui se sont finalement révélées excellentes - les pentes bien au nord présentaient même une délicieuse petite couche de poudreuse!), nous avons choisi, François et mes igues, d'aller à la Pointe de la Terrasse (à l'est du Buet et au sud du barrage du Vieux Emosson) en partant de Finhaut. Partis vers 9 heures, nous arrivons sur l'arête sommitale à 4 heures de l'après-midi, avec le foehn qui se lève et une vue sur le sommet où se dresse... un magnifique pylône électrique! Vu l'heure avancée et ma fatigue certaine, nous décidons de redescendre. Le passage le plus délicat était constitué par le couronnement de la petite arche du barrage d'Emosson: la dune de neige n'avait guère plus que la largeur de la trace des skis à son sommet, alors que sa hauteur dépassait allègrement la hauteur des barrières. Globalement, on s'est quand même tapé dans les dix kilomètres en plan pour une montée de 1200 m. Pas vraiment la petite course pour se mettre en train, comme on avait pensé. Décidément, une carte au 50'000, ça peut être trompeur!

Schrattenfluh
09 et 11 avril

Catherine, Roman, Sébastien Rotzer et 2 copains skieurs.

Le samedi montée à ski au Hengst, en descendant sans trop penser aux "gueulards " qui s'ouvrent sous la neige fondante. Le dimanche Séba et Cathe-rine vont creuser l'entrée du P55. Il faut quelques heures pour faire un cratère de 3 m dans la neige avant de trouver la bâche. Nous descendons rapidement à la rivière. Lundi, Catherine, Roman et Séba vont faire de la topo dans le réseau amont, ça n'avance pas très vite car les plafonds sont hauts.

Gouffre du Cernil Ladame
16 avril

Valérie, Pascal Huguenin, Pierre-Yves

Visite jusqu'à la grande salle.

Baume à Bélard
29 avril

Alain, François, Florian

Joli trou de type vertical avec un très beau P29, assez facile, bien équipé.

Glacière de Monlési
07 mai

Catherine, Roman, Aneli, Séba R et Denis B

Petite visite et topo de surface

Grottes de la Toffière et Bornel
23 mai

Valérie, Pascal Huguenin

Visite et canotage.

Week-ends ACO à Malrocher
01 au 03 juin
Joëlle

Visite des cavités suivantes: gouffre des glands, gouffre du petit papa, gouffre du rayon de soleil, la borne aux deux trous, borne du taureau, etc… Rivière de la Baume jusque très loin (galerie réseau rouge).

Carrière du Col des Roches
06 juin

Valérie, Pascal Huguenin, Pierre-Yves

Première dans une grotte en pleine falaise, désob. A faire par la suite.

Gouffre de Pertuis
08 juin

Valérie, Pascal Huguenin

Visite jusqu'au fond (topo Gigon) -163 mètres.

Schrattenfluh, Verrue
10 juin

Miguel

Désob, explo, topo, mesure d'encoches de dissolution.

Schrattenfluh
11 et 12 juin

Catherine, Roman, Aneli, Sébastien Rotzer, Lionel Knörr

Pendant que Roman et Aneli font un tour dans les marais, Catherine, Lionel et Séba vont au P 309 dans la galerie "au-delà des diaclases", qui débouche dans une galerie sur les Drusberg, juste entrevue. Nous commençons l'aval: volume agréable, nous passons une zone étroite et parvenons à un carrefour. Nous arrêtons là, le courant d'air est très fort.

Gouffre du Chenal
14 juin

Valérie, Pascal Huguenin, Pierre-Yves
Visite et photos de la salle des Rois.

Schrattenfluh
17 et 18 juin 

Catherine, Roman

Suite de la galerie reconnue le week-end dernier au P 309, nous prenons dans le haut de la galerie car le bas semble éboulé, malgré un bon courant d'air (présent aussi en haut). Cependant, nous nous apercevons après quelques heures de topo que cette galerie est d'un volume plus petit que celle en amont du carrefour… et nous sommes dans l'aval! Sans comprendre, nous profitons de cette belle première, la galerie a du caractère, c'est un méandre parfois étroit, parfois glissant, mais toujours parcouru d'un courant d'air glacial.

Gouffre du Hameau
20 juin 

Didier, Lionel

Désob.

Mine d'asphalte de Travers
23 juin

Pascal Huguenin, M. von Wyss, Pierre-Yves

Visite des mines basse et haute ainsi que des alentours.

Gouffre du Hameau
30 juin

Didier, Lionel

Désob.

Grotte de la Combioulaz
01 juillet

Famille Cousin

Visite de la cavité en caleçon de bain et baignade dans de l'eau thermale.

Secteur de la Côte aux Fées.
02 juillet

Groupe de protection du patrimoine : Didier, Alain, Lionel, Isabelle, Pierre-Yves plus des membres d'autres clubs.

Schrattenfluh
01 et 02 juillet

Catherine, Roman, Miguel, Sébastien Rotzer

Miguel et Roman mesurent l'inclinaison de niveaux de dissolution sur les parois de la grotte de la Verrue à l'aide de tuyaux remplis d'eau, pendant que Catherine va voir avec Séba le puits des Salamandres qui avait été exploré quelque temps auparavant. Nous atteignons le fonds de ce beau puits d'environ 60 m, bouché, nous tentons de creuser entre les blocs, mais il faudrait de gros moyens.

Soirée ACO
05 juillet

Joëlle

Soirée ACO de fin d'année avec les familles (50 personnes). Démonstrations dans le puits de lumière du collège, essais (à volonté) sur échelles et au descendeur, super tartes et séance diapositives du semestre.

Glacière de Monlési
13 juillet

Visite assez rapide. Joli mais glace cassante. Répartition de la glace dans le trou assez inhabituelle. Météo de chien (pluie). Visite avec Isabelle Chouquet (spéléo normande).

Camp spéléo des Sieben Hengste (BE)
du 22 au 30 juillet

Traditionnel camp de la HFH aux Sieben-Hengste (LU), basé à la Schluchhole et organisé par Alex Hof.

Gouffre des Marmottes
23 juillet

Valérie, Isabelle, Pierre-Yves

Visite et découverte pour Isabelle.

Schrattenfluh
22 et 23 juillet

Catherine, Roman, Sébastien Rotzer

Roman et moi retournons au P309, qui nous offre si généreusement son aval. A la pointe, nous nous rendons compte qu'il n'est en fin de compte pas si généreux qu'on l'espérait, la galerie est toujours parcourue par un bon courant d'air, mais reste de dimensions modestes. Nous la nommons la galerie du Modulor, car une bonne moitié des visées mesure précisément 4.40 m (ce qui n'a d'ailleurs rien à voir avec le modulor).

Grotte de Vallorbe
29 juillet

Jean-Pierre et Marianne Scheuner, 8 membres d'autres clubs, Pierre-Yves

Portage pour 3 plongeurs.

Camp d'été à la Schrattenfluh (LU) I
du 29 juillet au 6 août

Traditionnel camp du 1er août à la Schrattenfluh (LU). Camp interclub, avec notamment Sébastien Rotzer, Eric et sa famille, Denis, Roman, Lionel (SCMN) Didier, Alain, Catherine (Troglolog), Cloclo, Simon (SCI) et Aneli (spéléo cubaine). Pluie, spéléo, désob, topo, topo de surface au GPS (voir Cavernes) et grandes découvertes dont la jonction de la grotte de Bügeleisesenhöle (près de la verrue) avec le P309. Centaines de mètres de topo dans les Lagopèdes.

Mine du Samson, Ste Marie aux Mines (F)
01 au 06 août

Famille Cousin

Camp de recherche archéologique sur les mines d'argent du 16ème siècle. Cette année a permis d'avancer dans l'éboulement de la galerie vers 45 mètres mais n'a pas permis de le traverser, le travail est pénible car la roche ne se tient pas et tout doit être boisé au fur et à mesure. Beaucoup d'espoir pour l'année prochaine car les archives nous prouvent que cette galerie reliait 3 mines et une succession de puits dans le filon le plus riche de France.

La Diau, Thorens-Glières (vers Annecy, F)
02 au 05 août

Joëlle

Du 2 au 11 août. Camp spéléo - rando - canyon avec le GCPM (Groupe Clostrophile du Plateau de Montrond/Doubs/F) à Thorens-Glières (vers Annecy, F). Beaucoup de pluie au début du camp. Au menu:
6 août: ballade-repérage d'entrées des trous sur le Parmelan (3b, gouffre du Bel Espoir) et détours dans les zones d'entrée de la Grande Glacière et de la Grotte de l'Enfer.
7 août: gouffre Philippe (Mont Saxonnex vers Cluses F).
8 août: photos dans la Diau à environ 1h30 de l'entrée (néoprène - fils clairs - pas besoin de nager, mais pas mal d'eau).
10 août: traversée de Mégevettes (vers St-Jeoire).

Camp d'été au Sivellen (GL)
du 5 au 13 août

François, Marie, Alexandre et Alain

Hormis ce camp, d'autres week-ends auront été consacrés à la prospection et la spéléo au Sivellen, notamment en automne, aussi avec Robert et Vincent.
Cette année, le travail s'est concentré sur deux points principaux: le Mürtschenstock (topo d'un gouffre et déséquipement de la falaise escaladée par Vincent en 1999) et surtout les falaises de GU, dont le très prometteur GU14 où le développement ne cesse de continuer et qui reste une priorité d'exploration pour 2001 (arrêt sur manque de corde).

Schrattenfluh
13 août
Jean-Daniel, Béatrice et Catherine, Roman
Neuenburgerhöhle -> salle du SCMN, beau parcours ! 5h TPST.

Camp d'été à la Schrattenfluh (LU) II
du 05 au 13 août

Catherine, Roman, Didier, Séba R., Lionel K., Kevin Downey

2ème semaine du camp d'été.
La journée du samedi est consacrée à la réparation du matériel (combis). Le dimanche, Catherine et Lionel font la topo de l'entrée supérieure du P 400 et la terminent.
Lundi, essai de jonction en amont de la Salle dans la Verrue avec le P 309 mais ça ne passe pas. Essai plus bas dans une petite rivière mais arrêt sur une cascatelle impossible à remonter en libre puis déplacement en aval à la poursuite des autres, on les rencontre, très fatigués, congelés et très sales, mais les lèvres propres, ce qui donne l'occasion de baptiser cette galerie "la rivière des 2 Péripatéti-ciennes". 
Mercredi une délégation du GHS se rend à Sörenberg pour présenter nos activités et prendre contact avec l'Office du tourisme. Jeudi attente de Kevin en réparant les combis. Le soir gâteau aux herbes de Didier. Vendredi lever difficile avec sensations bizarres, sens amortis comme par de l'ouate, les uns vont se recoucher, Catherine, Roman et Kevin montent sur le lapiaz jusqu'à l'entrée de la verrue. Nous faisons des photos dans la galerie entre les deux entrées. Comme il fait très beau l'équipe monte jusqu'à Matten pour jeter un coup d'oeil aux pertes et redescendre par la G78 et la Eiskeller. 
Dimanche rangement et barbecue avec les Rychner.

Sud de la France, Pyrénées Orientales
18 au 23 août

Catherine et Roman

Nous allons rejoindre Kevin Downey et Urs Widmer au sud de la France, dans les Pyrénées, en voyage-photo souterrain (ils ont besoin d'esclaves). Nous visitons la grotte des Grandes Canalettes et celle d'En-Gorner (Pyrénées Orientales)

Vercors, Spéléovision
24 au 27 août

Catherine et Roman

Festival du film souterrain, nous voyons quelques dizaines de films, des centaines de gens, et visitons une partie du réseau Christian Gathier.

Sivellen
26 et 27 août

Miguel et François

Finalement, François n'ayant pas de quoi être efficace au Lapi di Bou ce week-end, on est allé aux Sivelen. On a trouvé une belle suite à un trou anciennement plein de neige et bâché depuis plusieurs années (quelque-chose-14 Note de l'archiviste qui n'a pas fait de Grec, hum), il reste juste une écaille à volatiliser pour passer... 

Schrattenfluh, stage topo
2 et 3 septembre

6 participants et presque autant de moniteurs, l'ambiance est sympa. Nous nous exerçons à la topo dans la G 78.

Lapi di Bou
4 septembre

Miguel et François

Expé au Lapi di Bou morte dans l'œuf pour cause de neige qui a bloqué le col, forçant les participants à rebrousser chemin.

Schrattenfluh
17 septembre

Catherine, Roman, Lionel Knör, Sébastien Rotzer

Nous descendons les 4 dans la grotte de la Verrue, Roman et Séba partent dans l'amont "à Denis", et effectuent en quelques visées la jonction avec le P 309, au niveau du carrefour avant la galerie du Modulor, par le bas de la galerie qui semblait effondré. (Si on avait su, on aurait jamais exploré cette maudite galerie !) Photo historique. Lionel et Catherine poussent plus loin dans la rivière des 2 Péripatéticiennes. Avec au fond du kit la perceuse pour rééquiper certains passages, et surtout la traversée qui nous avait stoppés la dernière fois. La galerie continue bien, nous perdons ensuite l'actif et nous arrêtons sur une étroiture, péniblement passée et ça continue ! Décidément le trou n'est pas facile. La remontée sera dure, avec un kit pas léger.

Les Ordons, les Cavottes
17 septembre

Jean-Daniel, Béatrice

Visite, très beau.

Grotte de Vallorbe
17 septembre

Jean-Pierre et Marianne Scheuner, Prisca, Valérie, Pierre-Yves, membres d'autres clubs.

Portage pour les plongeurs (repli) et visite de la salle des Aiguilles.

Les Dénériaz
23 et 24 septembre

Catherine, Prisca, Valérie et Pierre-Yves, et de nombreux stagiaires

Stage SSS, exercices en Falaise et Gouffre de la Commune.

Fête des Vendanges 2000 à Neuchâtel.
du 29 septembre au dimanche 1 octobre

Organisée par le team Alain-Ralf-Raphaël-Yann. Avec l'aimable participation de la plupart des membres. Pas mal de couacs, mais tout s'est bien terminé.

Baume de Longeaigue
03 octobre

Valérie, Pascal Huguenin

Descente jusqu'au lac et retour (le lac est trop haut).

Gouffre du Chevrier
07 et 08 octobre

Valérie, Pierre-Yves, Isabelle, Pascal et 2 pompiers de Lausanne

Entrée 14h00, sortie 02h00, belle visite.
Rencontre d'automne (RA) de la SSS à la Schrattenfluh
07 et 08 octobre 
Sébastien Rotzer, Lionel, Roman, Catherine, Prisca, Florence, Raphaël Paillard, Alain, Ivry. RA organisée conjointement par le SCMN et le GS Troglolog.
Rencontre réussie avec discussions le samedi alors qu'il pleut, concours de lancer de pierre SSS (Spéléo Stein Stossen) gagné par Diego (hommes): 4m19, et Sybille (femmes): 2m70. Souper et soirée récréative (jusqu'à 3h) avec chauve-souris Hi?Tech sur le bar! Dimanche, il fait grand soleil pour la journée des excursions dans les gouffres les plus marquants (Lagopèdes, Neuenburgerhöle) et la promenade géologique sur le lapiaz.

Schrattenfluh, Warzensystem
21 et 22 octobre

Catherine et Roman

La grotte de la Verrue s'appelle désormais (car jonctionnée avec le P 309) et élégamment le "réseau de la Verrue", en allemand "Warzensystem". Nous continuons l'aval, passons une zone de faille pas large, et descendons un puits qu'il faudra équiper. Ce "puits de la Coulisse" nous permet d'atteindre la profondeur de -384, et la suite est un gros méandre, toujours bien ventilé. Il semblerait que les dimensions deviennent enfin honnêtes, la suite s'ouvre, belle et avenante, mais ce sera pour la prochaine fois.

Gouffre de Pertuis (NE)
21 et 22 octobre 

Stage spéléo secours de la colonne 4, avec, parmi les Troglologs: Sébastien Grosjean, Rémy, Pierre-Yves Jeannin, et Florian.

Combe de Biaufond
11 novembre

Catherine, Roman, Lionel Knör, Sébastien Rotzer

Prospection dans le bas de la vallée de la Ronde, appelée combe de Biaufond et dont la forêt a été ravagée par l'ouragan Lothar. Nous remontons plusieurs couloirs à la recherche de trous, et faisons trois topos de petits trous (au bord du chemin).

Les Cavottes
11 et 12 novembre

Jean-Daniel, Béatrice

A.J CAS, 19 participants enfants du CAS.

Schrattenfluh, Lagopèdes
18 et 19 novembre

Catherine, Roman, Sébastien Rotzer, Guillaume Coerchon (spéléo de Lozère)

Il neige jusqu'en plaine et nous passons le samedi à faire la trace en se gelant dans nos bottes et en nous coinçant les pieds dans les fissures de lapiaz cachées sous plus d'un demi-mètre de neige! 
Le dimanche Guillaume et Catherine vont équiper les puits dans l'aval (très peu arrosés, c'est l'idéal). Nous faisons la topo jusqu'au fond (salle Madère).
Bizarrement, cette galerie s'enfonce profondément dans les Drusbergs. Ensuite, et vu que nous avons la perceuse dans nos bagages, Guillaume entreprend de remonter la paroi terminale pour atteindre un orifice au plafond, qui pourrait être une lucarne sur une galerie qui nous permettrait de ressortir des Drusbergs? On peut rêver… La lucarne en fait est une cloche, de laquelle goutte un minus-cule ruisseau surgissant d'une minuscule galerie. Voilà l'aval du P 55 bien queuté. Nous ressortons au petit matin.

Gouffre de la Tourne
18 novembre

Jean-Daniel, Béatrice, 5 membres CAS.

Super.

Lapi di Bou
18 novembre

Miguel

Aujourd'hui samedi 18 novembre, je suis monté à la cabane de chasseurs au pied du Lapi di Bou. Ça m'a permis de constater qu'on a mis des chaînes aux passages délicats dans les petites barres vers 1620 m, que les marches et le socle de la cabane sont en béton Lecca, qu'il y a quelques micro-trous souffleurs et quelques pierriers souffleurs vers 1800 m et que le ski sur des lapiaz et à travers les rhododendrons sous 30 à 50 cm de poudreuse sans couche de fond ou presque est relativement délicat et plutôt défavorable pour les carres.
Accessoirement, j'ai vu une drôle de trace dans la neige, partiellement recouverte de fraîche, descendant presque droit dans la pente, du style phoque qui se serait traîné ou aurait sautillé maladroitement. Ça fait bien 30 cm de large, c'est presque continu sauf en quelques endroits où on voit une suite de cuvettes. Il n'y pas de traces de bâtons de ski, mais il est impossible de dire si la bête avait ou non de fines pattes, dont les trous auraient été recouverts par la neige. Ça pourrait aussi être un vieux chamois bedonnant et court sur pattes (il n'y avait pas beaucoup plus de 50 cm de neige).

Grotte de Môtiers
03 décembre

Marie, Maria, Laurent, Valérie, Pierre-Yves, Jérôme

Initiation de Maria, visite de la belle galerie au-dessus du Bourbier.

Baume Dufour
09 décembre

Plein de monde, Troglos et SCMN

Traditionnelle fête du SCMN à la Baume Dufour, fondue chinoise orgiaque.

Les Cavottes
09 et 10 décembre 

Sébastien, Marie, OJ

Bivouac et jeux dans la nuit.

Le Poteux (VS)
17 décembre

Marie, Pierre-Yves, membres d'autres clubs

Portage pour les plongeurs jusqu'au Volcan, en prévision d'une plongée en janvier. Très belle grotte.

Réseau des Lagopèdes
29 décembre

Catherine, Sébastien Rotzer

Topo dans l'amont.

Gouffre de la Combe Mauley
30 décembre

Marie, Pierre-Yves

Visite, en repartant le bus reste coincé par la terre meuble sous la neige (restes du restaurant de Pertuis).

Schrattenfluh
25 décembre au 2 janvier

Catherine, Roman, Sébastien Rotzer, Lionel Knörr

Camp de Noël à Salwideli. Nous logeons dans un dortoir, et vivons une semaine dans le restaurant de Salwideli. Activités: skis, surf, piscine, jeux vidéo et …spéléo (un peu quand même). Le 29, Séba et Catherine vont au P55 (dont nous n'avons même pas besoin de creuser l'entrée vu le peu de neige). Topo dans l'amont et fin des grands virages. Le 31 Catherine et Roman vont dans le même trou et aussi dans l'amont, mais cette fois à la recherche du couloir de la Gourée, qu'ils trouvent. Belle galerie qui semble être l'amont du P 55, mais qui paraît queuter. On en saura plus en faisant la topo la prochaine fois.

CALENDRIER 2002 

Voir le Calendrier 2002.

BREVES

Le Trou no 64 (disponible à la bibliothèque du club) présente une rétrospective des activités du GSL pour ses 50ans d'existence.

Didier bientôt papa? Vous n'y croyez pas? Et pourtant c'est vrai. 
L'heureux événement est prévu pour mars 2002! La maman se prénomme Karine, ceux qui ont participé à la Baume Dufour 2001 ont pu faire sa connaissance.


Cette année, le comité de la Fête des Vendanges nous a arnaqué 40 pin's (facturé 200, livré 160).

Saluons la performance de Florian qui a vendu 19 badges de la fête des Vendanges!
Il faudra certainement prévoir un pronostic de vente plus faible pour l'an prochain…


Suite à la réunion des clubs romands au sujet de l'attribution de la part des recettes liés à la ventes de données spéléologiques par l'ISSKA à des clients institutionnels, le club Troglolog recevra 1000.- Fr.

Deux spéléo sous un même toit: dès à présent vous pouvez joindre Vincent à Travers, au domicile de François qui l'héberge temporairement en sous-location. 
Vous cherchez un pote pour aller faire un trou? Téléphonez, vous en aurez deux pour le prix d'un (action réservée aux membres - offre cumulable - dans la limite des stock disponibles)


Démission de Valérie Cousin qui garde de bons souvenirs de la spéléo mais que les changement familiaux et professionnels empêchent de poursuivre l'activité.

Succès pour l'édition 2001 du souper de Noël à la Baume Dufour ou le club de Genève était invité…et est venu en nombre, il faut le dire - en joli(es) nombre :-)

Des bruits courent que des spéléologues non-Troglolog creusent actuellement sérieusement au Cernil, on ne sait pas trop dans quelle galerie…

L'archiviste nous fait savoir qu'il y a une place d'archiviste du club à saisir. Si quelqu'un est intéressé…

Coup de neuf sur le calendrier Web du club qui s'est simplifié et utilise un index graphique sensitif.

Le Narcoleptique n'a pas tout dit! Malgré la topo déjà publiée dans Stalactite 2/2000 (p: 73-80) et Stalactite 1/2001 (p:39-40), la collecte d'os d'ours s'est enrichie d'os de chauve-souris, d'une branche de puits supplémentaire et d'un petit amont - tous ces développements supplémentaires sont bien sûr derrière des étroitures plus ou moins infâmes franchies puis élargies par François.

Trois membres de plus sont à présent atteignables (ou réatteignable) par e-mail (voir leur adresse en dernière page). Il s'agit de Florian, Didier et Nicolas. Seuls 7 membres n'ont pas d'e-mail à présent.

Du plomb dans l'aile pour le projet du "Parc Naturel Régional du Doubs". 
Le parlement neuchâtelois (à majorité conservatrice) a voté le 04 décembre 2001 que le canton ne soutiendra pas ce projet. Rappelons que ce projet innovateur (pionnier en Suisse) proposait de faire de la région du Doubs, en collaboration avec le canton du Jura et le département français du Doubs, un parc naturel régional permettant en même temps de sauvegarder son aspect naturel tout en permettant le tourisme et l'exploitation agricole. La SSS, l'ISSKA et Roman y étaient impliqués par des propositions.


On mentionnera par contre que le 21 septembre 2001, l'UNESCO reconnaissait l'Entlebuch comme Réserve de la Biosphère. Bonne nouvelle pour la région et pour tous les spéléos qui se sentent à la Schrattenfluh un peu comme à la maison.

Sale temps pour l'ISSKA en 2001 qui termine l'exercice avec un déficit substantiel, voire inquiétant.

Un membre anonyme du club cherche d'occasion une hélice de remplacement pour canot moteur 50 chevaux. Prière de le contacter à l'adresse e-mail: florian.bettinelli@freesurf.ch

Devinez qui est ce personnage aux milles facettes ("Le Matin" du 15.10.01): spéléologue, secouriste à Goumois, journaliste spécialisé, archéologue, secrétaire adjoint de l'UIS et animateur de SpéléoMédia.

Camouflet pour le Congrès National de Spéléo de la SSS à Genève. Malgré une organisation sans faille, des locaux magnifiques, des présentations très variées, des projections superbes, des attractions uniques (aquarium d'initiation à la plongée dans de l'eau chaude!) des excursions passionnantes et attractives, des actes impeccables et abordables, eh bien, malgré tout ça, la participation n'a été que maigre. Félicitations aux organisateurs et tomates aux indécrottables qui n'avaient pas de motifs valables de ne pas venir à ce congrès en Suisse Romande.

Lors de la Fête des Vendanges, Ralf a déclaré qu'il aimerait bien refaire une fois l'organisation complète… Et si c'était pour cette année?

Le site du club http://home.worldcom.ch/troglo a atteint les 2500 accès au 31 décembre 2001!
Que cela vous encourage à venir le visiter régulièrement! Merci. Le Webmaster.

Succès pour le stage avalanches de la SSS qui a connu une affluence record en 2001 (on a dû refuser des inscriptions). Pensez à vous inscrire dans les délais pour les autres stages SSS (voir calendrier à l'intérieur de ce Troglognouse).

Maria aime beaucoup la fondue. Retrouvez la photo de son application à gratter les fonds de caquelons (lors du souper du club 2001) dans la galerie des horreurs (derrière la porte du local…). Elle aime aussi les tam-tams… Euh… Soyons plus précis… Elle aime manger les tam-tams, bien sûr!

Résultats de la Fête des Vendanges: vous saurez ça lors de l'Assemblée Générale!

PLONGEE EN LAC DE MONTAGNE

une aventure de Florian Bettinelli et Robert Bieri

Le départ fut donné le vendredi 10 août 2001 à 17h30 au C.I.P. avec l'équipement suivant: une combinaison étanche, une paire de palmes, une boussole, une lampe, un ordinateur de plongée, deux détendeurs, un masque et enfin deux bouteilles de quatre litres gonflées à 300 bars.
Il a d'abord été nécessaire de s'approvisionner en nourriture. Ainsi, nous nous sommes arrêtés à la Coop de St-Blaise. Après cette étape -ô combien essentielle ! - nous avons roulé direction Filzbach (pour les ignorants, cela se trouve dans le canton de Glaris) où nous avons cherché un emplacement discret pour dormir. Avant la tombée de la nuit, nous nous attelâmes à la corvée de bois afin de faire du feu pour les grillades qui eurent lieu à la lueur de la lampe électrique. Elles furent quand même goûteuses.

Le ciel menaçant de nous tomber sur la tête (le canton de Glaris figurant parmi un des plus pluvieux de la Suisse), on se mit à la recherche d'un toit. Un cabanon fermé sur trois côtés nous servit de protection. Deux sacs de couchage à même le sol firent office de lits douillets.
Le lendemain, Robert sonna le clairon à 8h et nous redescendîmes sur Filzbach pour déjeuner frugalement: croissants et café. Cela suffit pour nous mettre d'aplomb pour la montée de 450 mètres de dénivellation. 

Equipés de nos sacs pesant 24 kg chacun, nous attaquèrent rapidement la montée, car une autre équipe nous attendait au Spanngsee à 11h00. Suant abondamment et entourés de vaches faisant la désalpe, cela nous prit 1h30. Pour passer le temps en attendant la deuxième équipe qui devait nous apporter un sac de spéléo (kit) nécessaire à notre plongée, nous avons suivi à plusieurs reprises les rives du lac.

Cela nous permet de vous indiquer qu'il fait un km et demi de pourtour.
L'attente durant, nous avons préparé le matériel et fait une sieste crapuleuse au soleil pas vraiment chaud vu l'altitude (1500 m). Après l'arrivée tant attendue de la deuxième équipe (vers les 12h30), nous avons chargé le sac spéléo des deux bouteilles et de cailloux pour lester. 

Ayant un seul équipement pour deux, il était clair que nous allions plonger seul -comme nous l'enseignent les bouquins de théorie.
Florian s'équipa le premier et plongea à la recherche d'une perte (pour les incultes, il s'agit d'une infiltration d'eau dans le sol), ce qui était le leitmotiv de cette aventure. Après exploration d'une partie du lac frisant les 9.20 mètres de profondeur, il ressortit après 27 minutes en ayant respiré la moitié de l'air. 
Robert se mouilla enfin dans cette eau à 4°C pour explorer l'autre partie. Il visita un tronc, se recueillit sur l'âme d'un squelette de grenouille parfaitement conservé et s'interrogea sur la nature étrange d'algues de 3 millimètres de haut tapissant le fond. La plongée dura 31 minutes.

Après avoir rangé le matériel et l'avoir caché dans les arbres, nous continuâmes l'expédition par deux heures de montée pour passer le col du Fronalpstock à 1900 mètres d'altitude. Arrivés au chalet, nous y avons déposé nos charges, et poussés par la curiosité, nous avons imité les chamois pour visiter un cabanon de chasseurs situé sur un flanc de la montagne à côté du chalet.
Ensuite, en attendant la troisième équipe qui faisait de la spéléo, nous avons préparé le souper. Tout le monde se coucha tôt.

Le lendemain, nous sommes tous allés sur le lapiaz des Sivellen (1h30 de marche) amener du grillage servant à empêcher la neige de tomber dans les fissures. En effet, l'été, celle-ci met un temps fou à fondre ce qui bloque l'accès des profondeurs. Nous sommes ensuite partis à la recherche de nouvelles grottes. La pause de midi fut un exemple de savoir-vivre: Robert ayant oublié les cuillères, nous avons mangé un succulent taboulé avec les doigts.
S'en suivit une séparation douloureuse : Robert et moi continuèrent seuls notre équipée. Suivant les conseils avisés d'un connaisseur du coin, nous prîmes un raccourci qui consistait, nous l'apprîmes trop tard et à nos dépens, à descendre une falaise en s'accrochant d'arbustes en arbustes ou, pire encore, de racines en racines. Tout alpiniste se respectant aurait utilisé une corde, mais encore faut-il en avoir une !

Nous avons récupéré le matériel là où nous l'avions laissé. Puis, mus par une profonde envie de fondue, nous dévalâmes la montagne. 
Quelle ne fut pas notre surprise de découvrir un papillon sur le pare-brise de notre véhicule ! Peut-être les indications en spunz sur le panneau en bas de la route avaient-elles quand même un sens. 
Notre dépit fut entier, quand, poussé par notre envie de fondue, nous ne trouvèrent aucun restaurant non spunz (on n'allait quand même pas leur laisser plus d'argent que le montant de l'amende) qui en faisait sur notre route. C'est donc l'estomac vide, mais quand même enchantés de notre week-end, que nous regagnâmes notre "home sweet home".

IMPRESSUM: 

Illustrations Pilo
Rédaction et mise en page Catherine, Alain
Envoi, photocopies Catherine 
Articles Pierre-Yves C, Robert et Florian, Alain
Tirage papier 55 exemplaires
Version Web (Alain) http://home.worldcom.ch/troglo

Dernières modifications: 12 janvier 2002.