Troglognouse: 383940414243444546474849505154555657

TROGLOGNOUSE

Logo Troglolog

No 56

Juillet - Décembre 2012


Bulletin du Groupe Spéléo Troglolog
Club fondé en 1977



Index:

Cliquez sur le texte explicatif pour atteindre rapidement le chapitre désiré.
Haut de document
, Editorial, PV de l'AG du 4.05.12, 30ans du Sivellen, Camp d'été au Lapi di Bou, Ballade au Chärpfbrugg, Nettoyage du local, Impressum.

Editorial

Hello les Troglo's, il est temps de payer vos cotisations. CCP: GS Troglolog Neuchâtel - 20-5067-3.

La coti d'un membre actif comprend :
- Cotisation à la SSS Fr. 50.-
- Abonnement à Caverne Fr. 20.- (les années de parution)
- Cotisation de club Fr. 30

La coti d'un membre passif comprend :
- Cotisation de club Fr. 40.-
- Abonnement à Caverne Fr. 20.- (facultative)

PV de l'assemblée générale du 4 mai 2012

(Par Marie J.)
Remarque: la version Web de ce PV a été simplifée et raccourcie. 
N'y figurent pas les noms de famille et les informations concernant les finances du club. Ces informations sont disponibles dans la zone membres.
L'assembée a eu lieu à 20h au Café du Clos de Serrières.

Ordre du jour (cliquer sur le chapitre pour y accéder immédiatement)

Présences
Acceptation du procès-verbal de la dernière assemblée
Rapports des 2 vérificateurs de comptes
Admissions – démissions
Rapport 2011 du caissier (démissionnaire) et des vérificateurs de comptes
Nomination d'un nouveau caissier
Nomination de 2 vérificateurs de comptes
Rapport 2011 du chef matériel – propositions d'achats pour 2012
Rapport 2011 du bibliothécaire – propositions d'achat
Site Web du club
Prochain Troglognouse
Réunions du club et activités
Proposition de baisse des cotisations du club
Divers

  1. Présences
    Sont présents :
    François B., président
    Alain J., vice-président
    Florien B., caissier
    Joëlle V., vérificatrice de comptes
    Pascal R., chef matériel
    Marie J., secrétaire
    Sont excusés :
    Maric H.
    Sébastien G.
    Raphael D.
    Laurent P.
    Roland Geiser (nouveau membre)
  2. Acceptation du procès-verbal de la dernière assemblée
    Le procès-verbal de la dernière assemblée est accepté à l'unanimité.
    Remarque : en cours d'année, on a acheté un foehn pour les gaines rétractables, comme prévu.
  3. Rapports des 2 vérificateurs de comptes
    Laurent P. et Joelle V..
    Laurent, qui est excusé, a vérifié les comptes chez Florian. Il les accepte.
    Joëlle a vérifié les comptes : comptes approuvés.
    En négatif : local, matériel, cotisations SSS.
    En positif : les cotisations.
    Presque pas de mouvements, rien ne se passe.
  4. Admissions – démissions
    Changement de status :
    - Florian B. devient membre passif dès aujourd'hui, comme annoncé.
    Démissions :
    - Nicolas F. démissionne (il est toujours en France, à Paris).
    - Jean-Daniel P. démissionne (malade).
    - Daniel R.
    Admission :
    - Roland G. de Colombier (accepté à l'unanimité). Il fait beaucoup de spéléo avec François depuis quelques années, c'est un ami d'Alex Racine. (Et un copain d'enfance de Joëlle).
  5. Rapport 2011 du caissier (démissionnaire) et des vérificateurs de comptes
    Quelques remarques :
    Il y a 2 cotisations non payées
    Un membre n'a pas payé 110.-. (François veut essayer de récupérer les 110.-, par lettre)
    On suggère de laisser tomber, ou éventuellement de faire un essai par courrier.
    Le montant de la fortune du club est cité
  6. Nomination d'un nouveau caissier
    On recherche un nouveau caissier, puisque Florian arrête.
    Personne n'a envie de s'y mettre, finalement, Alain accepte (à contre coeur).
    Alain, qui est déjà vice-président, est nommé nouveau caissier à l'unanimité.
    Remarques :
    Il faut absolument envoyer un bulletin de versement si on veut que les cotisations rentrent.
    Le Troglognouse contiendra le présent procès-verbal et il faudra aussi y ajouter les cotisations avec les bulletins de versement.
    Le club compte 18 membres actifs et 3 membres passifs.
  7. Nomination de 2 vérificateurs de comptes
    Joëlle V. et Pascal R. se décident : ils sont acceptés à l'unanimité en tant que nouveaux vérificateurs de comptes.
  8. Rapport 2011 du chef matériel – propositions d'achats pour 2012
    Rapport du chef du matériel : Pascal est allé au local et a fait la liste complète du matériel. Il la distribue.
    François : Miguel a emprunté le clisimètre et la boussole l'automne dernier et a cassé la boussole. Le jeu d'avant
    n'a jamais été retrouvé (il n'existe plus).
    Un groupe a nettoyé tout le local et enlevé les déchets (avant le passage à la taxe au sac poubelle).
    Remerciements pour ces efforts !
    Il manque :
    - La perceuse.
    - 1 Barryvox rouge. (Eventuellement chez Sébastien ? A vérifier)
    - 2 pelles, 2 sondes (avalanches)
    On ne répare plus les casques. Il y en a 9 qui fonctionnent.
    Il faut racheter une boussole et un clisimètre, en grades si possible (CHF 250.- pièce = 500.-). Il existe un modèle laser, mais qui est introuvable. Impossible d'en acheter.
    Achat d'une boussole et d'un clisimètre approuvé à l'unanimité.
    François demande l'achat de cordes :
    300 m de 10,5 : 100 m pour le Cernil et 200 m pour le local. Approuvé à l'unanimité.
    Remarque : au Cernil, les cordes datent de 1985… Il faut les changer !
    Il n'est pas normal que des mousquetons équipent des trous au lieu des maillons rapides : Miguel en a placé au Lapi di Bou.
    Suggestion de François : en juin, on pourrait faire un week-end dans le Vercors pour faire de la spéléo et en profiter pour acheter du matériel chez Expé à Pont-en-Royan.
  9. Rapport 2011 du bibliothécaire – propositions d'achat
    Laurent P. : on n'a pas acheté ce qu'on voulait.
    Souscription : 11 euros pour l'Inventaire du Doubs No 5 (avec les trous supplémentaires trouvés entre-temps).
    Il va en commander… exemplaires.
    (1 pour le club, 1 pour François ( ?), 1 pour Joëlle ( ?), 1 pour Marie.
  10. Site Web du club
    www.troglolog.ch
    Rien ne se passe.
    Il faut faire des photos si on fait de la spéléo et les envoyer à Alain pour qu'il les mette sur le site.
  11. Prochain Troglognouse
    François s'en occupera.
    Il contiendra au minimum : P-V de l'AG de mai 2012, cotisations et bulletins de versements.
    Il faudrait que quelqu'un écrive quelque chose pour les 30 ans des Sivellen.
  12. Réunions du club et activités
    Joëlle est avec les 3 ACOS à Pentecôte.
    Mi-juin : week-end dans le Vercors proposé par François:
    le week-end du 1-2-3 juin ou le y-e du 8-9-10 juin. Les rares intéressés (Joëlle, Alain, François, Marie) ne sont pas libres en même temps. Cela semble déjà compromis.
    (En plus, François sera en Turquie juste avant. Et repart pour Bordeaux à vélo juste après).
    On suggère de partir le vendredi soir après le travail et de rester 2 nuits là-bas.
    1 grotte horizontale (év. Gournier ? Mais il faut un bateau)
    1 grotte verticale (év. Christian Gattier)
    Eventuellement louer un gîte ? Mais François ne veut pas dépasser 10 euros par jour.
    (Note de la procès-verbaliste : au final, le w-e n'a pas eu lieu.)
  13. Proposition de baisse des cotisations du club
    François propose de baisser les cotisations de Fr. 10.- (en diminuant la fortune du club)
    Vote sur la proposition de François : 4 oui et 1 abstention. Proposition acceptée.
    Les cotisations des membres actifs seront donc dorénavant de CHF 100.- par année
    (CHF 80.- en 2012 à cause de Caverne qu'on a payé en trop l'an dernier)
    Florian, qui devient membre passif, veut rester abonné à Caverne.
    Cotisation membre passif 60.- avec Caverne (20.-). Sans Caverne = 40.- pour 2012.
  14. Divers
    Cet automne, il y aura un Congrès à Schwytz, avec des sorties prévues au Hölloch, les 29 et 30 septembre.
    François : Au Cernil : des spéléos (SVT ? / Page ?) ont fait des travaux au pied du grand puits. Les gravats occupent environ 20 m3 et ont été mis sur « l'ossuaire » (qui était une jolie galerie de 10m). Maintenant, c'est complètement bouché par de la boue. Ce n'est pas malin. François est très fâché.
    En outre, l'équipement est assez préoccupant : corde sur corde, ou câbles enroulés avec du scotch américain au lieu de serres-câbles…
    Joëlle :
    Un bouquin est sorti sur les réseaux de Pourpevelle et de Bournois (qui jonctionnent). « Le réseau de Bourneval ». A vérifier.
    Florian apportera à François (demain) un carton avec des calques pour faire de la topo (dessins) et du matériel.
    Spéléo en Vercors : finalement on fixe les 9/10 juin. Gite.
    Préparer matériel avant.

Clôture de l'Assemblée générale Troglogog 2012 à 22h55.
Le président : François B.
La secrétaire : Marie J.

Le lapiaz du Sivellen à 30 ans

(par François B.)

C'est le 11 et 12 juin 1982 que quelques membres du club visitent pour la première fois la région du Sivellen. Nous sommes arrivés de Filzbach et avons suivi la vallée jusqu'au Spanneggsee, encore entièrement gelé! Le temps était très mauvais et la neige, qui tombait, nous a empêchés de dépasser 1600 m d'altitude... Mais tout là-haut, perdu dans les nuages, à la faveur d'une acalmie, nous avons aperçu un grand lapiaz. Cela aura suffit pour que l'on revienne pendant 30 ans.

Camp d'été au Lapi di Bou, du 15 au 19 août 2012

(par Miguel B.)

Comme ces dernières années, nous campons sous tente près de la maison des BKW, au départ du chemin vers Gsteig. La combativité des participants est un peu amoindrie par quelques menus pépins : Manu (SCVJ) a une côte froissée et le dos bloqué, Gérard (SCVJ) un doigt cassé et Mesigues une côte probablement luxée. Seule Amandine (SCVJ), qui nous a rejoints vendredi soir, a l'air en pleine possession de ses moyens.

Jeudi 16, Manu, Mesigues

Vu nos états respectifs, on décide de la jouer cool et d'explorer l'amont du Blizzard (vers -100) en direction de la Salle des Galets des Pingouins. On arrive effectivement à une vingtaine de mètres (d'après la topo) de ladite salle, arrêt sur une trémie dans les marnes (comme dans la Salle des Galets), avec un fort courant d'air qui nous souffle contre. Vu l'imprécision des topos, on peut être entre 2 et 50 mètres du terminus de la Salle des Galets. Mais ça passe pas.

Vendredi 17, Gérard, Manu, Mesigues

Vu l'état encore plus précaire de Gérard – qui nous a rejoints jeudi soir –, on opte pour la désob au fond des Manchots, qui se solde par l'explo d'une dizaine de mètres, arrêt sur un boyau amorçant une évolution parabolique vers la forme karstique du puits. On explore et topographie encore les (pour l'instant) petits trous 143 et 144, d'une vingtaine demètres chacun.Arrêt sur glace dans le premier, sur neige dans le second. A revoir dans quelques années.

Samedi 18, Gérard, Manu, Amandine, Mesigues

Les moins amochés (Amandine et Mesigues) décidons d'aller – tranquillement quand même – faire du rééquipement dans le Blizzard, qui en a bien besoin. Manque de bol, notre ami Gérard n'a pas mis la bonne mèche avec la perceuse, et on en est réduits à déséquiper un passage faisant double emploi et à aller visiter le Grand Méandre jusqu'à -182. On ramène quand même un squelette de chauve-souris et un collembole. La chauvesouris déterminée par Michel Blant est un Plecotus auritus/macrobullaris (oreillard brun ou oreillard alpin). Quant au collembole, il est chez Louis Deharveng pour détermination. Pendant ce temps, Manu et Gérard – courageux – vont explorer deux points d'interrogation dans le premier niveau (env. -10) dans le Blizzard, ce qui leur permet de trouver une deuxième entrée et une presque troisième entrée (arrivée au pied d'un cône de neige ; en surface, il y a un grand névé). Le Blizzard dépasse désormais les 1200m de développement, pour 205 m de dénivellation.

Dimanche 19, Gérard, Amandine et Mesigues (Manu est descendu à Gsteig dès le matin)

Après avoir décidé de rester en surface, on va bâcher le 119 et prospecter un peu plus à l'ouest. On marque le 145 – deux puits assez proches l'un de l'autre, dont l'un produit un bel écho – et repère une série de trous marqués d'un point dans le vallon tout au NW. Ils sont toutefois encore remplis de neige. C'est la journée la plus chaude de l'été, et malgré l'altitude, on fait plusieurs arrêts à l'ombre d'un gros bloc ou d'une petite paroi, pour se rafraîchir.

Ballade au Chärpfbrugg (GL) le 17 août 2012

(Par Marie J.)

En août 2012, pour « fêter » les 30 ans de spéléo sur le lapiaz du Sivellen, François et Marie, seuls participants au « camp d'été 2012 », ont décidé pour une fois de faire un peu de tourisme dans la région avant de rejoindre les hauteurs favorites des Troglologs.

François a entendu parler d'une curiosité géologique souterraine située en amont d'un petit lac de barrage, le Garichtisee, que l'on peut atteindre par un téléphérique (Mettmen), au-dessus de Schwanden/GL : le Chärpfbrugg (ou Kärpfbrücke) est une sorte de grotte d'une cinquantaine de mètres de long creusée entre les couches de roches par un torrent qui la traverse de part en part.
Ce site se trouve au coeur de la région du Freiberg Kärpf. C'est la plus ancienne réserve d'animaux sauvages d'Europe. C'est aussi une région magnifique pour faire de jolies balades et admirer toutes sortes de très belles fleurs des Alpes.

Commentaire de Suisse Tourisme à propos du Chärpfbrugg :

« Ce pont naturel fait partie des plus spectaculaires phénomènes géologiques. Sur le chemin de la Leglerhütte (1820 m), le ruisseau Niderenbach s'est creusé un lit souterrain dans des roches plus jeunes, des flyschs chisteux et tendres. Le verrucano (sédiments), beaucoup plus ancien, s'est aujourd'hui érodé et n'est plus visible qu'à gauche et à droite du pont « Chärpfbrücke ». À basses eaux, vous pouvez longer le lit souterrain long de 50 m et haut de 3 m. »

Par une splendide journée d'août, sans un nuage, nous partons dès l'aube pour Glaris. Nous commençons par un arrêt en plein coeur de la ville de Glaris : François a faim et il va dévaliser la Migros pendant que je fais un tour dans le parc public devant la gare. Après toutes ces années de pérégrinations sous la pluie dans les montagnes alentour, je n'avais encore jamais eu l'occasion de me balader de jour et sous le soleil en plein Glaris…Verdict : c'est vraiment très joli !
On reprend la route en direction de Schwanden, petite bourgade au fond de la vallée au sud de Glaris. La route dutéléphérique de Mettmen est très bien indiquée et serpente en montant au-dessus de la localité. Ça ressemble
étrangement à la route entre Mollis et le restaurant du Fronalp : même tracé tortueux et étroit, bordé de bornes taillées dans le roc, le tout noyé de mousse sous d'épaisses frondaisons sombres. On s'élève pour enfin sortir de la forêt. On gare la voiture sur un parking au bord du torrent, sous les installations du téléphérique. Le trajet dans la petite cabine dure environ 3 minutes et nous évite une rude montée. A la station du haut, un sentier nous conduit à une uberge de montagne située à une centaine de mètres, légèrement en dessous du lac de barrage. Un peu plus loin, nous arrivons au niveau du lac, un bijou émeraude niché au coeur de pentes boisées. Les sommets des montagnes alentour se reflètent sur ses eaux immobiles : un vrai régal pour les yeux.

Un chemin longe le lac, avant de grimper doucement vers l'alpage en dessous du Chärpfbrugg. Il y a tellement de belles photos à faire qu'on n'avance pas vite ! C'est aussi l'occasion de grappiller quelques myrtilles en route. La pente s'accentue encore sur quelques centaines de mètres après les bâtiments de l'alpage et on arrive sans encombre à notre fameuse curiosité géologique.

C'est un endroit magnifique ! La grotte crache un torrent aux eaux glaciales et transparentes. On se glisse entre la paroi et l'eau, tout rafraîchis par les gouttelettes projetées, tout assourdis par le fracas de l'eau. L'endroit nous enchante et on fait encore des tonnes d'essais photographiques. Pas faciles à réussir une bonne photo avec le contre-jour. Pas vraiment besoin d'éclairage, mais ça peut être utile pour franchir les blocs au milieu de la galerie. A l'amont, on débouche en plein ciel bleu à côté d'une cascade qui crépite. C'est vraiment chouette. J'hésite à tremper les pieds dans une vasque à la sortie, mais l'eau est décidément trop glaciale !

Pause pic-nic sur un gros rocher un peu plus haut et tout le temps d'admirer le paysage en se laissant bercer par le chant du torrent. Un peu plus tard, on reprend notre balade en suivant un petit sentier de plus en plus escarpé qui grimpe à flanc de montagne en direction des pâturages du haut. Sur le parcours, on rencontre plein de jolies fleurs. Bien plus haut, un plan d'herbe vallonné porte un tas de petits lacs-miroirs, semés comme des diamants sur un écrin
de velours vert. De hautes herbes ondulent ici et là sur les rives. Ça me rappelle un peu l'Ecosse et les paysages dépouillés des Highlands.

Un peu plus loin, on arrive à un petit col. La vue plonge sur la vallée de l'autre côté et les montages d'en face. On passe un long moment à admirer et à chercher le nom des sommets au loin, puis on redescend en direction du lac de
barrage. Le sentier nous aura fait faire une jolie boucle par monts et par vaux. Ce lac de barrage est très particulier, car les murs qui retiennent l'eau ont été construits sur deux côtés différents. C'est vraiment spécial et on se demande
un peu comment ça tient, à première vue. L'eau est extrêmement claire et transparente, sillonnée de quelques énormes truites. Nous croisons d'ailleurs des pêcheurs en traversant sur le barrage principal. Brrr... Je n'aimerais vraiment pas tomber dans l'eau au milieu de ces gros poissons !

Petit arrêt sur la terrasse de l'auberge de montagne. François en profite pour écrire son journal de bord au soleil, devant une boisson fraîche. Et c'est déjà l'heure de reprendre le téléphérique pour moi, et d'entamer la descente à pied pour François (par un sentier très escarpé, sous le téléphérique).

Très belle balade ! Il faudra que je songe à revenir. En attendant François à la station du bas du téléphérique, j'ai tout le temps d'observer une grosse marmotte qui siffle, perchée sur un bloc de rocher.

Nous reprenons la route pour nous rendre à Mollis, en revenant un peu en arrière sur le trajet parcouru le matin dans la vallée. Nous laissons l'auto au chalet des amis de la nature au dessus du restaurant du Fronalpstock. Notre journée se termine par la montée à pied jusqu'à l'alpage d'Oberstafel. Nous voilà prêts à grimper sur le lapiaz du Sivellen dès le lendemain matin.

Nettoyage du local, le 9 juin 2012

Suite à une mise en demeure de la commune, nous avons du, dans l'urgence ranger et nettoyer le local du club.

Alain a mis sur le site Internet du club (www.troglolog.ch), un reportage exhaustif de l'opération "Putz et Déchetterie". En voici un court résumé.

Les 5 joyeux protagonistes que sont Marie, Alain, Pascal, Laurent et François ont passé leur samedi matin à rendre notre local un peu plus présentable. Il nous a fallu 2 voyages à 4 voitures à la déchetterie pour venir à bout des bouteilles, vieux frigos, meubles, et ordinateurs qui trainaient.

La seconde partie de l'opération, beaucoup moins amusante consistait à nettoyer et à détartrer les sanitaires et la cuisine ainsi qu'un bon balayage des sols. N'ayant pas assez de temps et de produits de nettoyage, Alain a même dû
revenir pour parachever notre ouvrage.

Maintenant, notre local est propre... mais vide.

Impressum:

Rédaction: François
Mise en page: François
Photocopies/agrafage: François
Articles: François, Marie, Miguel, Alain.
Photos: François, Marie, Miguel, Alain.
Mise sous pli et adresses: François
Tirage papier: 20 exemplaires
Version Web: Alain
Date d'édition: Décembre 2012


Mise en ligne: 18.01.2013.
Cette page fait partie du site Troglolog, sur http://www.troglolog.ch